Crédit immo : comment comprendre son offre de prêt ?

09
04/2019

TAEG, TAEA, taux d'usure... à quoi correspondent ces différents taux dont peut vous parler votre banquier au moment de concrétiser un prêt immobilier ? Tour d'horizon des acronymes spécifiques au crédit immobilier, grâce à la Centrale de Financement. 

comprendre une offre de prêt immobilier
En dehors du taux d'intérêt, il y a d'autres taux qui entrent dans la composition d'une offre de prêt immobilier.
Cela peut apparaître comme du jargon professionnel et pourtant, le TAEG, le taux d’usure, le TAEA… font partie de l’univers du crédit immobilier pour chaque particulier qui souhaite emprunter pour financer l’achat d’un logement. Le courtier La Centrale de Financement dresse un panorama de ces sigles au cœur des taux d’intérêt pratiqués et du montage des dossiers de prêt. En effet, il faut aller plus loin que le simple taux d’intérêt annoncé par les établissements bancaires lors d’une offre de financement.


Taux Annuel Effectif Global, qu’est-ce que le TAEG ?


Lors de la contraction d'un emprunt immobilier, le TAEG, Taux Annuel Effectif Global, est l'un des indicateurs le plus important à prendre en compte. Il permet à l’emprunteur de comparer plusieurs offres de crédits immobiliers (ou même de crédits à la consommation) en tenant compte de l'ensemble des coûts liés à l'opération réalisée, assurance comprise. 
 

A quoi correspond le TAEA, le Taux Annuel Effectif d'Assurance ?


A l'instar du TAEG, le TAEA, Taux Annuel Effectif d'Assurance, permet une comparaison des différentes offres et détermine le coût réel de l'assurance du prêt immobilier. En sachant qu’il est désormais possible de faire appel à une assurance extérieure, différenciée du contrat de prêt émis par une banque. 
 

Qu’est-ce que le Taux d'Usure ?


Les organismes de financement peuvent librement fixer leurs taux d'intérêts à condition qu'ils n'excèdent pas le taux d'usure défini par la Banque de France. Il est publié au Journal Officiel par le ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie. Le taux d'usure correspond au taux maximum que les préteurs sont autorisés à pratiquer lorsqu'ils accordent un crédit. Il protège l'emprunteur contre des taux excessifs pouvant le mettre dans une situation financière difficile. A noter qu'il est défini par type de prêt : découvert en compte, crédit relais, crédit consommation...
Par Rédaction

Retour à la liste de conseils

bot