Immobilier neuf à Tours 37000
28 résultats - Voir sur la carte

Afficher plus de résultats

Acheter neuf à Tours

Avec le projet d’une seconde ligne de tramway entre Chambray-lès-Tours et La Riche, ou encore le projet de reconversion du quartier Menneton, l’immobilier neuf dans la métropole tourangelle devrait plutôt avoir tendance à se développer au sud de la Loire, de part et d’autre du Cher, dans les prochaines années.

projet immobilier neuf Tours
Même si certains projets tourangeaux sont à l'arrêt, d'autres, comme celui du quartier Menneton, ouvrent l'horizon urbain de Tours.Ville de Tours / S.Chevillon

L’immobilier neuf à Tours se joue plutôt au sud


Si l’écoquartier Monconseil est l’exception qui confirme la règle, il est vrai que depuis de très nombreuses années, l’immobilier neuf à Tours a plutôt tendance à se tourner vers le sud et les rives du Cher pour se développer. L’arrivée de la première ligne de tramway en 2013 sur 15 km et 30 stations entre le nord et le sud de la ville a permis de désengorger la ville, mais aujourd’hui encore, les vastes projets d’aménagement urbain de Tours portés par la collectivité se passent plutôt au sud.

L’historique quartier des Deux-Lions en passe de se terminer


Le quartier des Deux-Lions était le premier exemple de cette extension vers le sud. Sur 80 hectares, sur les bords du Cher, ce quartier lancé par le maire historique de Tours, Jean-Royer, devrait se terminer après 2021 avec 2 000 logements neufs supplémentaires, soit 4 000 nouveaux habitants mais aussi 4 000 emplois.
Un développement qui va encore s’affirmer avec le projet d’une seconde ligne de tramway reliant Chambray-lès-Tours à La Riche, en passant par les deux sites hospitaliers de Bretonneau et Trousseau.

Jusqu’à 3 500 logements neufs dans le quartier Menneton


La reconversion du quartier industriel de Menneton en pôle mixte résidentiel et économique doit permettre de créer une réelle entrée de ville au sud-ouest. Sur les 35 hectares du secteur tourangeau, le double avec la partie larichoise, l’objectif, outre le réaménagement du boulevard Louis XI, est d’avoir une programmation avec 70 % de logements neufs, soit 6 700 nouveaux habitants, 20 % de nouvelles activité, soit 3 500 emplois et 10 % d’équipements publics et de commerces. Outre l'idée de remise en valeur des bords du Cher, il s’agit du plus fort potentiel de développement pour Tours dans les 20 prochaines années.

600 logements neufs à la place de casernes militaires


Sur 10 hectares des anciennes casernes militaires de Beaumont-Chauveau, dans le quartier Giraudeau, malgré un fort retard, un projet de 600 logements neufs doit sortir de terre, maintenant que le foncier a été racheté à l’Etat. Un jardin public de 11 000 m² devant se créer sur l’ancienne place d’armes. L’îlot Vinci, non loin du tramway, qui devait au début des années 2010, accueillir une tour de 54 mètres est lui toujours à l’arrêt.

L’écoquartier Monconseil se termine au nord


Exception qui confirme la règle : l’écoquartier Monconseil au nord de la Loire. Lancé en 2007, sur 20 hectares d’anciennes emprises agricoles, ce quartier durable a déjà accueilli plus d’un millier de nouveaux logements sur un total d’ici 2021 de 1 800 logements neufs et 3 750 nouveaux habitants.
D’autres projets au nord de Tours se profilent tout de même comme le secteur du haut de la Tranchée, derrière l’ancienne mairie de la commune de Saint-Symphorien, au niveau du rond-point du tram. Icade a été choisi pour réaménager quelque 30 000 m² à construire. En plus des logements neufs, le projet comporte la reconstruction de l’école Victor-Hugo et la création d’un parking-silo. Début des travaux prévu en 2021 pour une livraison complète en 2027. Autre pôle d’envergure pour les prochaines années, le secteur de l’aéroport.

L'immobilier neuf à Tours rebondit sur l'ensemble de la métropole


Bien qu’étant la ville la plus peuplée, 136 000 habitants désormais, Tours n’avait pas été désignée en 1972 comme la préfecture de la région Centre Val de Loire, au profit d’Orléans. Malgré cela, la cité tourangelle garde de sérieux atouts et un réel dynamisme. La ville réputée sans accent, où l’on pratique le Français le plus pur selon Alfred de Vigny, accueille quelque 25 000 étudiants chaque année. Elle a été désignée l'an dernier au palmarès Procos des centre-villes marchands les plus dynamiques. Elle est surtout le cœur de l’activité des 22 communes qui forment désormais la métropole de Tours Val de Loire et ses 300 000 habitants. Exemple à Joué-les-Tours, qui est en train de redessiner le centre-ville avec le projet La Jocondie. A la place de l'ancien EHPAD Debrou, le long du boulevard Gambetta, une résidence senior et du logement neuf se construisent. Livraison prévue en 2021.

Vous avez désormais toutes les clés pour acheter un bien immobilier neuf à Tours !

bot