Volpelier, un projet immobilier neuf innovant à Montreuil

08
04/2019

Altarea Cogedim, Nicolas Reymond Architecture & Urbanisme et Julien Joly Architecture viennent d’être désignés pour repenser l’îlot Volpelier dans le Bas Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Présentation du projet.

projet immobilier neuf Montreuil
Altarea Cogedim va piloter la métamorphose de l'îlot Volpelier dans le Bas Montreuil, avec du logement innovant et un village du réemploi. © Ilot Volpelier / Montreuil / Cogedim
Direction le Bas Montreuil et l’îlot Volpelier où la ville et l’Établissement Public Foncier d’Ile-de-France, propriétaires des terrains, ont désigné les lauréats d’une consultation pour laquelle une « architecture sensible animant divers usages était attendue pour ce projet au cœur d’un quartier historique en renouvellement urbain ». 
C’est ainsi que le groupement piloté par Altarea Cogedim, avec Nicolas Reymond Architecture & Urbanisme et Julien Joly Architecture, a été désigné. Un projet immobilier qui s’inscrit dans la suite des travaux menés dans la ZAC de la Fraternité, qui vise à réhabiliter ce quartier, tout en conservant l’allure faubourienne caractéristique du lieu, issue de l’approche de son urbaniste Philippe Simon. 
C’est ainsi que l’un des enjeux du projet était de parvenir à « marier à la réhabilitation de certains bâtiments, la construction d’immeuble neufs, dans le respect de l’esprit de la venelle montreuilloise, poreuse, accessible et fraternelle ».
Du coup, tout en s’inspirant de l’histoire du lieu, le projet d’Altarea Cogedim propose une programmation mixte, alliant divers modes d’habiter, et un « Village du Réemploi » dédié à l’économie sociale et solidaire. Les habitants seront ainsi invités à des modes de vie facilités et durables, inspirant l’entraide et le partage entre habitants, éléments forts de l'identité de Montreuil.


Une programmation ambitieuse de logements neufs à Montreuil


Le projet, qui développera des logements adaptés à l’évolution des manières d’habiter, prévoit 61 logements neufs en accession, 22 logements sociaux et des logements en coliving pour jeunes travailleurs et familles monoparentales. Des espaces mutualisés de garde d’enfants seront mis en place au cœur de ce secteur.
Autre pilier du projet de Cogedim, ce « Village du réemploi » qui s’étendra sur 1 750 m² et sera consacré à l’économie sociale et solidaire avec l’implantation de 7 entreprises dont la coordination sera assurée par La Collecterie et Emmaüs Alternative. 
Les ambitions de ce « Village du réemploi » sont multiples : créer un lieu solidaire, responsable, convivial, créatif avec un fort impact social et environnemental ; rendre visible l’offre de produits de seconde main comme une véritable alternative à l’achat de produit neuf ; promouvoir les activités de réparation et de recyclage afin de prévenir la formation de déchets.
Ainsi, ces activités et commerces en rez-de-chaussée s’articulent autour d’un passage, puis d’une place-jardin, qui sera le cœur du Village, où un « Café Culturel » sera géré par La Collecterie. Un jardin de 900 m², dédié à l’agriculture urbaine sera un lieu ouvert, faisant la part belle aux usages et appropriations de chacun.
Un projet ambitieux que Laurence Beardsley, présidente de Cogedim Paris Métropole, s’est dite fière d’avoir remporté : « sa programmation originale, avec notamment l’implantation d’un village du réemploi abritant des entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire témoigne de notre capacité à nous réinventer en tant qu’entrepreneur de ville ». Pour Patrice Bessac, maire de Montreuil : « La préservation patrimoniale de la morphologie urbaine en lanière de cette venelle traversante, typique de nos attachantes rues et ruelles du Bas Montreuil, s'inscrit dans le travail de résorption de l'habitat insalubre que nous menons avec Est Ensemble pour l'amélioration des conditions de vie des habitants. Nous recréons ici, au coeur de la rue de Paris, une offre de logement aux prix plafonnés, permettant le maintien de la mixité sociale, dans le respect de notre Charte de la construction durable et de notre nouveau Plan Local d'Urbanisme. La venelle Volpelier ainsi rénovée est un projet de reconquête urbaine, respectueux de l'esprit de Montreuil, fondé sur le partage, l'innovation sociale et environnementale ».
Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

bot