Taux intérêt : pas d’assouplissement des critères d’octroi

18
09/2020

Face à des critères d’octroi imposés par le HCSF toujours très stricts, les banques continuent de pratiquer des taux d’intérêt attractifs et stables en cette rentrée et ce quelle que soit la région.

conditions pour emprunter
Les conditions d'octroi des crédits immobiliers ne seront pas assouplis en cette rentrée par le HCSF.
Le Haut Conseil à la Stabilité Financière n’a finalement pas assoupli ses dernières recommandations datant de fin 2019, en parallèle d’une stagnation des taux d’intérêt en cette rentrée. 
Alors que la part des refus augmente encore et que la part des investisseurs financés recule ces dernières semaines, les professionnels du crédit immobilier espéraient un assouplissement des recommandations du HCSF pour favoriser la reprise du marché. 
Du coup, cette recommandation impose :
- un taux d’endettement inférieur à 33 %, 
- une durée de prêt limitée à 25 ans, 
- une part d’apport personnel renforcée. Cela a de quoi freiner l’octroi de crédit immobilier. Pourtant, les banques restent volontaristes en matière de niveau des taux d’intérêt. 

Peu de mouvement sur les taux d'intérêt


En ce milieu de mois de septembre, la tendance des taux régionaux reste à la stagnation. « Quelques rares mouvements haussiers et baissiers n’entachent pas cette grande stabilité générale car non seulement, ils sont peu nombreux, mais aussi de faible intensité », maxi 10 centimes de plus ou de moins, précise le courtier Empruntis.
Sur les 35 taux mini, proposés aux meilleurs profils d’emprunteurs, selon la durée et la région, 31 taux restent inchangés en un mois. On observe une seule hausse. 
Du côté des taux d’intérêt moyens, le courtier note 22 taux restent stables, 3 sont en faible baisse et 10 évoluent à en légère hausse. Empruntis précise d’ailleurs que comme le mois dernier, la grande majorité des emprunteurs peut obtenir un crédit immobilier sur 20 ans à un taux compris entre 1,20 % et 1,35 %. Les meilleurs profils peuvent même obtenir des taux inférieurs à 1 % sur 20 ans. La région Nord reste la plus attractive avec un taux moyen sur 20 ans à 1,25 %, un taux mini à 0,90 % en cette mi-septembre.

Prêt immobilier : phase d’observation dans les banques


Face à ces mouvements réduits sur les taux d’intérêt, Frank Roullier, président d’Empruntis, évoque « des banques en phase d’observation de l’évolution à la fois sanitaire et économique ». Reste que certaines banques ont déjà atteint leurs objectifs annuels, quand d’autres, « toujours avec une grande prudence vis-à-vis du risque d’impayé, souhaitent encore recevoir des demandes et financer des projets en ce dernier trimestre de l’année », précise le courtier.
Par Rédaction

Retour à la liste d'actualites

0
bot