A quel coût faire construire sa maison ?

06
05/2019

Coûts incompressibles, coûts annexes et taxes, pas facile d’établir son budget pour faire construire sa maison. Revue de détails des coûts auxquels s’attendre pour éviter toute mauvaise surprise dans son projet de construction de la maison de ses rêves.

cout construction maison neuve
Tour d'horizon des différents coûts et taxes à prévoir dans un projet de construction d'une maison individuelle. © Stocklib
Achat du terrain à bâtir, coût de la construction… pour les frais fixes ; coût du crédit immobilier et éventuels frais de viabilisation pour les coûts annexes, sans oublier les taxes comme la taxe d’aménagement, tour d’horizon des sommes à prévoir pour financer la construction d’une maison neuve. 


Quel est le coût d’un terrain à bâtir ?


D’après les derniers chiffres de l’Insee, il fallait compter en moyenne 232 600 € pour faire construire sa maison en France, foncier compris. Le terrain à bâtir représentant environ 30 % du prix mais pouvant aller jusqu’à la moitié du coût dans les zones les plus tendues, c’est l’un des postes principaux du budget « maison ». Le prix moyen d’une parcelle à bâtir était de 85 €/m² en 2017, pour une surface moyenne de 920 m². 

Quid du coût de la construction ?


Coût des matériaux et rémunération des entreprises travaillant sur le chantier forment le coût de la construction en elle-même de la maison. C’est le principal poste de dépense. Un coût qui augmente rapidement ces derniers mois. Il faut prévoir minimum 1 100 €/m² pour une maison traditionnelle de plain-pied. Pour faire baisser la note, il est possible de se réserver une part des travaux à réaliser soi-même : maison prête à finir ou d’opter pour une maison en kit. 

Impérative assurance dommages-ouvrage


C’est une obligation : souscrire une assurance dommages-ouvrage avant l’ouverture du chantier pour garantir durant 10 ans la réparation des malfaçons, avant même une décision de justice. Elle vient en complément de la garantie décennale des entreprises du chantier. Compter entre 3 000 et 6 000 €.


Les coûts annexes à la construction d’une maison individuelle


Place ensuite aux coûts annexes comme le coût du prêt immobilier si vous devez financer votre projet immobilier par ce biais, mais aussi les frais d’agence immobilière lors de l’achat du terrain, soit jusqu’à 8 % du prix. 
Prévoir également les frais de géomètre pour s’assurer du bon bornage de la parcelle mais également d’éventuels coûts d’une étude de sol pour éviter les mauvaises surprises une fois le terrassement démarré.
Penser aussi aux frais de viabilisation et de raccordement à l’eau et l’électricité, les eaux usées, le téléphone. Environ 3 000 € minimum pour toute parcelle hors lotissement. 

Info en + : à noter qu’à tout cela, s’ajoutent également les honoraires de l’architecte : compter entre 8 et 12 % si vous optez pour une maison d’architecte. La marge du constructeur de maison dans le cadre d’un CCMI, Contrat de Construction de Maison Individuelle, avec ou sans fourniture de plan, est incluse dans le coût de la construction.


Les taxes liées à une maison neuve


Plusieurs impôts et taxes s’additionnent aussi au budget d’un projet de construction de maison. Les « frais de notaire » ou droits d’enregistrement représentent tout de même jusqu’à 8 % du prix du terrain à bâtir. Une taxe sur le patrimoine archéologique a été créée depuis 2013. Elle varie selon les départements. Les 100 premiers mètres carrés sont exemptés. 
Autre taxe principale d’un tel budget : la taxe d’aménagement qui a remplacé depuis 2012 la Taxe Locale d’Equipement. Là aussi, elle diffère selon la zone géographique : à une valeur forfaitaire départementale, s’ajoute un taux communal, puis se calcule en fonction de la superficie de la maison. Malgré une réduction de 50 % sur les 100 premiers mètres carrés, elle peut tout de même dépasser les 5 000 € pour une maison de 150 m².
En devenant propriétaire, il faut aussi régler chaque année la taxe foncière ; mais bonne nouvelle : de nombreuses communes exonèrent durant les deux premières années minimum le paiement de cet impôt foncier.
Par Rédaction

Retour à la liste de conseils

bot