Un PTZ spécial pour l’immobilier neuf à Rueil-Malmaison

21
02/2019

Un prêt à taux zéro d’un montant de 30 000 € est créé par la ville de Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine pour soutenir l’accession à la propriété des Rueillois. Comment en profiter ?

Un PTZ spécial pour les habitants de Rueil-Malmaison est créé, notamment pour soutenir l'accession à la propriété dans l'écoquartier de l'Arsenal. © Ecoquartier de l'Arsenal / Rueil-Malmaison
De plus en plus de villes viennent en soutien aux primo-accédants et c’est le cas dernièrement de Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine. A partir du 1er mars 2019, un prêt primo-accédant entre en vigueur pour les Rueillois qui souhaitent acquérir un bien à usage de résidence principale.

Lire aussi - Ces villes qui aident à acheter un logement neuf

Pour l’achat d’un logement neuf ou dans l’ancien avec travaux d’économies d’énergie, la ville de Rueil-Malmaison travaille en partenariat avec trois banques locales pour apporter un soutien sans intérêt de 30 000 €. Concrètement, la commune va se substituer à l’emprunteur pour le paiement des intérêts pour un prêt immobilier d’un montant de 30 000€, un prêt complémentaire obligatoirement adossé à un crédit immobilier classique ; mais qui peut se cumuler à d’autres prêts aidés.
Pour la ville, cela représente, selon les premières estimations, une aide moyenne de 4 000 € par dossier et une vingtaine de dossiers pourrait être signée dès la première année.

Comment bénéficier de ce prêt à taux zéro local ?


Pour pouvoir prétendre à ce PTZ de Rueil-Malmaison, plusieurs conditions à remplir : être primo-accédant et acquérir sa résidence principale à Rueil-Malmaison ; conserver le bien au minimum 5 ans ; respecter les normes énergétiques ; être soumis à des conditions de ressources sur la base des conditions du Prêt à Taux Zéro de l’Etat avec un relèvement spécial du seuil de 10 000 € selon les différentes catégories de foyer par rapport au PTZ national.
Les plafonds de revenus seront donc localement de 47 000 € pour une personne seule, soit presque 4 000 € par mois, 61 800 € pour un couple, 72 900 € pour trois personnes et 84 000 € pour un foyer de quatre personnes et plus. De quoi soutenir l’accession à la propriété pour les ménages modestes mais également les classes moyennes, comme dans l’écoquartier de l’Arsenal où 2 000 logements neufs doivent voir le jour.Par Vincent Durand

Retour à la liste d'actualites

bot