Projets immobiliers emblématiques en Seine-Saint-Denis pour Coffim

25
08/2018

Coffim va multiplier cette année les programmes neufs emblématiques en Seine-Saint-Denis. De Villepinte à Bagnolet, ce sont 200 logements neufs qui vont sortir de terre à terme. Présentation.

appartement neuf Villepinte
Coffim a lancé les travaux de deux opérations emblématiques en Seine-Saint-Denis dont du logement neuf dans un écoquartier de Villepinte. © Végétal / Villepinte / Coffim
Cette année 2018 est l’occasion pour Coffim de lancer les travaux de deux programmes neufs emblématiques en Seine-Saint-Denis : une centaine de logements neufs dans l’écoquartier de la Pépinière à Villepinte et une autre centaine dans l’ancienne usine Belin de Bagnolet.

Du logement neuf dans l’écoquartier de la Pépinière à Villepinte


Sur l’un des 8 territoires du futur Grand Paris, à 700 mètres de la gare RER de Sevran, l’écoquartier de la Pépinière à Villepinte s’intègre au sein d’un parc boisé de 13.4 hectares, avec des espaces verts remarquables, d’où le nom choisi par le promoteur Coffim pour sa dernière opération de logements neufs : « Végétal ».
Une résidence neuve composée de deux bâtiments collectifs de 4 étages avec attique et de deux bâtiments intermédiaires de 2 étages. L’opération comprendra au total 98 appartements neufs, soit 5 700 m² de surface de plancher.
Conçus par l’agence Laurent Fournet Architecte, les logements, du studio au cinq-pièces, se prolongeront pour la plupart par des terrasses, balcons et jardins. A partir du trois-pièces, les logements sont en duplex. Un parc de stationnement de 98 places sera situé en sous-sol. Sous conditions de ressources, certains acquéreurs peuvent bénéficier d’une TVA réduite. Proposant des finitions soignées et des matériaux nobles, la résidence « Végétal » vise également la labellisation NF Habitat HQE. Les travaux ont démarré en juin 2018 pour une livraison au deuxième trimestre 2020. Compter à partir de 217 500 € pour un trois-pièces.

L’ancienne usine Belin de Bagnolet se métamorphose en logement neuf


Autre projet emblématique pour Coffim : la réhabilitation de l’ancien site de la manufacture des biscuits Belin de Bagnolet en 96 logements et 3 maisons de ville. Entre la rue Charles Graindorge et l’avenue Gambetta, lepromoteur francilien va réaliser une résidence de 4 étages comprenant une centaine de logements : 56 logements en accession libre, 40 logements sociaux et 3 maisons de ville, ainsi que des locaux d’activité.
Le bâtiment qui abritait autrefois la manufacture Belin construite en 1902 va être réhabilité en logements. Les agences Acoupel Architecture et GCG Architectes ont ainsi souhaité conserver et rénover la façade principale en brique, typique des ensembles industriels du 19ème siècle, donnant un cachet exceptionnel au site.
Les 96 appartements, du studio au quatre-pièces ainsi que les 3 maisons de ville de deux étages, disposeront de grands volumes aménageables et d’espaces extérieurs : terrasses, balcons ou jardins privatifs. Un parking de 114 places prendra place au sous-sol. Les appartements bénéficient, par ailleurs, de la TVA réduite à 5,5 %, sous conditions de ressources des acquéreurs. En matière environnementale, la résidence répondra aux exigences de la Réglementation thermique 2012, RT 2012.

« Global Color Concept », un service immobilier sur-mesure


La résidence « Graindorge » s’inscrit dans la démarche « Global Color Concept » qui permet à chaque acquéreur d’un appartement de définir, en amont, l’ambiance qu’il souhaite pour son futur logement grâce aux conseils d’un décorateur.
Proposant une vie de quartier agréable à deux pas de Paris et à proximité immédiate des commerces, cinémas et restaurants, la résidence « Graindorge » se situe à 9 minutes à pied de la ligne 3 du métro Gallieni et à proximité des lignes de métro 9 et 11. De nombreux bus sont accessibles dans un rayon de 700 m.
Preuve de ces différents atouts, le programme est déjà commercialisé à plus de 70 %. Les travaux ont débuté en avril pour une livraison estimée au deuxième trimestre 2020. Compter à partir de 360 000 € pour un trois-pièces afin d’habiter au 17, rue Graindorge, là où toute l'histoire de la fameuse marque de biscuit a débuté, là où précisément Gustave Belin a créé la manufacture des biscuits au début des années 1900.Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

Le Parc de Maison Blanche
bot