Cocoon’Ages, une première résidence intergénérationnelle inaugurée

28
04/2019

Eiffage Immobilier et Récipro-cité viennent d’inaugurer la première résidence intergénérationnelle de la marque Cocoon’Ages à Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône. Retour sur ce concept qui séduit ! 

Résidence intergénérationnelle Cocoon'Ages Aubagne
Eiffage Immobilier inaugure sa première résidence intergénérationnelle Cocoon'Ages de France, à Aubagne, avant Marseille et Ivry-sur-Seine. © Résidence intergénérationnelle Cocoon'Ages / Aubagne / Eiffage Immobilier Crédit Thierry Lavernos Action Photos Vidéo
C’est sur le site des Gavots à Aubagne dans les Bouches-du-Rhône qu’Eiffage Immobilier et Récipro-Cité viennent d’inaugurer la première résidence intergénérationnelle Cocoon’Ages de France. Une première qui en appelle de nombreuses autres. 
En effet, livrée en septembre dernier à 13 Habitat, la résidence Cocoon’Ages d’Aubagne devient la première résidence intergénérationnelle du promoteur Eiffage Immobilier en France. Située dans le lotissement aménagé par la SEM Façonéo, chemin du Vallon des Gavots, elle se déploie sur trois étages pour une surface de plancher totale d’environ 4 800 m² pour 79 logements sociaux intergénérationnels de petites typologies, plus de trois-quarts de studios et de deux pièces.

Lire aussi - Une première résidence intergénérationnelle lancée à Aubagne

Une crèche de 32 berceaux complète l’ensemble résidentiel, ainsi que plusieurs espaces communs intérieurs et extérieurs visant à favoriser les échanges entre les habitants : une « Maison des Projets » au rez-de-chaussée de 60 m² équipée d’une cuisine, mais aussi une grande terrasse commune ainsi que des jardins potagers partagés. 

Un gestionnaire-animateur pour créer du lien social


C’est Récipro-Cité, société d’ingénierie sociale spécialiste de la mixité intergénérationnelle, partenaire d’Eiffage Immobilier dans le cadre du développement de l’offre Cocoon’Ages, qui assure l’offre de services-animation de la résidence, via notamment un gestionnaire-animateur. De quoi par exemple permettre à des personnes seules de vieillir à domicile, tout en restant entourées. D’ailleurs, les premiers retours des habitants de la résidence d’Aubagne sont très positifs, dont les deux-tiers sont des personnes seules.
Face à des difficultés économiques, des problématiques d’isolement ou même d’accès au numérique et à l’information, plusieurs projets collectifs ont ainsi déjà vu le jour comme des ateliers de fabrication de produits naturels « Je fabrique ma lessive », des séances de relaxation guidée, un repas mensuel pour fêter les anniversaires, des soirées jeux... La maison des projets accueille en moyenne une quinzaine d’habitants chaque jour pour un café, une photocopie ou un prêt d’outil… Confirmant ainsi que ce concept de mixité sociale inédit et innovant est un levier majeur d’amélioration de la qualité́ de vie. 


A quoi ressemble une résidence intergénérationnelle ?


Lancé en 2015, Cocoon’Ages, en partenariat avec Récipro-Cité, est donc un dispositif d’habitat familial intergénérationnel qui combine une architecture adaptée : accessibilité, ergonomie des logements, espaces partagés conviviaux pour favoriser les échanges, à une offre de services-animation afin de favoriser les échanges et la solidarité entre les résidents, toutes générations confondues.
 

Une seconde résidence Cocoon’Ages à Marseille


Preuve de la réussite de ce concept, une seconde résidence intergénérationnelle Cocoon’Ages doit être livrée au mois de mai 2019 à Marseille dans l’îlot démonstrateur de l’ÉcoCité Euroméditerranée, Smartseille. L’opération, située dans le 15e arrondissement de Marseille, déploiera une surface totale de 9 340 m², pour 94 logements intergénérationnels Cocoon’Ages, une maison des projets de 100 m², une grande terrasse commune avec des jardins potagers partagés, 46 logements intermédiaires vendus à SNI, un local de 300 m² en rez-de-chaussée aménagé par la ville de Marseille comme demi-pension scolaire, une crèche de 50 berceaux au rez-de-chaussée, et un commerce de 150 m². 

Un millier de logements neufs intergénérationnels en préparation


En plus d’Aubagne et Marseille, deux autres opérations démarreront prochainement en région parisienne, à Guyancourt et Ivry-sur-Seine sur le site de l’ancien hôpital Jean Rostand. Pour ce projet de 69 logements, le bâtiment conservera l’ossature béton de l’ancien hôpital tout en répondant aux exigences environnementales actuelles. 
Une quinzaine d’autres projets Cocoon’Ages est en cours de développement partout en France, représentant près de 1 000 logements comme à Pont de Metz, Clermont-Ferrand, Mandelieu, le Havre, Grenoble... 
Si les premières concrétisations du concept Cocoon’Ages ont été́ réalisées à ce jour en social, des projets immobiliers mixtes, mêlant logements en accession et logements sociaux, seront bientôt lancés. Exemple dans le quartier Brazza à Bordeaux avec 96 logements neufs intergénérationnels lancés en commercialisation d’ici fin 2019.
Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

bot