Acheter 36 % plus grand en 10 ans, c’est possible ! 

10
05/2019

Depuis 2008, les Français ont pu acheter 36 % de surface en plus grâce à l’évolution du pouvoir d’achat immobilier, selon une étude de BNP Paribas Real Estate. Explications.

pouvoir achat immobilier France
Le pouvoir d'achat immobilier des ménages a augmenté de 36 % en surface depuis 2008, selon BNP Paribas Immobilier. © Stocklib
Malgré la hausse des prix de l’immobilier qui se poursuit dans le neuf comme dans l’ancien, le pouvoir d’achat en matière d’achat de logement continue de progresser en France. En effet, depuis 2008, en 10 ans, les Français peuvent acheter 36 % de surface en plus. C’est ce qui ressort d’une enquête de BNP Paribas Immobilier qui a passé au crible l’évolution du prix de l’immobilier, des revenus des ménages et des conditions d’emprunt depuis 1985 pour déterminer un Indicateur de Pouvoir d’achat immobilier.


Un gain de pouvoir d’achat immobilier grâce à la baisse des taux d’intérêt


« Sur cette période, les prix des logements ont légèrement augmenté tandis que les revenus ont modérément progressé, mais la baisse des taux d’emprunt, passés de 4,7 % en moyenne en 2008 à 1,4 % en 2018, explique la majeure partie de la forte capacité d’acquisition des ménages aujourd’hui », explique Olivier Bokobza, Directeur général du Pôle Résidentiel de BNP Paribas Real Estate.
En régions, la capacité d’acquisition immobilière des ménages sur la même période 2008-2018 est modérée à Lyon : + 9 % et à Paris : + 10,5 %. A Bordeaux, le pouvoir d’achat immobilier est lui resté relativement stable : - 0,4 %.

 
Comment a évolué le pouvoir d’achat immobilier en 2018 ?


D’une année sur l’autre, la hausse du pouvoir d’achat immobilier dans l’hexagone se poursuit : + 1 % comparé à 2017, malgré une hausse des prix des logements de + 3.2 % selon l’Insee. En effet, « le revenu des ménages est resté stable : + 0,2 % selon l’Insee et les conditions d’emprunt se sont légèrement améliorées, avec en moyenne des taux de crédit à 1,44 % pour des durées de 19 ans selon Crédit Logement CSA », détaille BNP Paribas Immobilier.

Quid de la capacité d’achat immobilier en 2019 ?


Pour 2019, la plupart des indicateurs permettent de tabler sur une poursuite de la bonne dynamique des marchés du logement en France, selon BNP Paribas Real Estate, qui s'appuie sur un ralentissement de la croissance mais de quoi tout de même permettre une baisse du chômage et donc un renforcement du pouvoir d’achat des ménages. Autre atout pour la capacité d’achat en immobilier des Français : les taux d’intérêt qui devraient rester attractifs : « Les conditions d’emprunt vont certainement rester très favorables au cours des prochains trimestres », anticipe Guillaume Joly, directeur du département Research France de BNP Paribas Real Estate.
Dans ce contexte, la hausse du prix des logements va certainement se poursuivre en 2019, après des évolutions encore significatives pour l’année 2018, tant pour l’ancien : + 3,3 %, que pour l’immobilier neuf : + 3,2 %. « La hausse des prix immobiliers observée depuis deux ans est assez saine, puisque guidée par une demande structurellement forte et des conditions de financement durablement attractives. Pour 2019, on peut raisonnablement tabler sur une progression des prix de l’ordre de 2 % pour l’ensemble des logements neufs et anciens en France », anticipe Olivier Bokobza.
Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

0
bot