Aucune hausse de taux d’intérêt en régions en mai !

20
05/2019

Si les records continuent d’être battus, avec des baisses de taux d’intérêt qui se poursuivent, la remontée des taux de crédit immobilier s’éloigne davantage, puisque aucune augmentation n’a été relevée par le courtier Empruntis en ce mois de mai sur l’ensemble des taux en régions. Explications.

taux d'intérêt crédit immobilier
Aucune hausse de taux d'intérêt des crédits immobiliers n'a été relevée en mai en régions, selon le courtier Empruntis.
Le dernier baromètre des taux d’intérêt en régions du courtier en crédit immobilier Empruntis ne montre aucune hausse de taux en ce mois de mai 2019. Assez rare pour être souligné ! En effet, sur 6 régions et 7 durées, le courtier en ligne n’a relevé aucune augmentation de taux d’intérêt de la part des établissements bancaires, ni sur les taux mini, ni sur les taux moyens. Aucune hausse et des taux toujours planchers car les baisses, en revanche, se multiplient. Sur les taux mini, Empruntis relève même 37 taux d’intérêt en baisse sur 42 !


Les records de nouveau battus pour les taux d’intérêt


Alors que les taux étaient déjà exceptionnellement bas, les banques continuent donc de proposer des barèmes en baisse. De quoi profiter de conditions exceptionnelles pour financer un projet immobilier. D’autant plus que « les banques toujours aussi conquérantes, n’hésitent pas à allonger les durées d’emprunt et à multiplier les décotes en fonction du profil de l’emprunteur », complète le courtier en prêt immobilier.
Les fameux planchers historiques de l’automne 2016 sont désormais battus largement. Avec des barèmes présentant des baisses allant jusqu’à 25 centimes pour les taux mini sur 30 ans, Empruntis note qu’il est donc possible d’emprunter à 0.75 % sur 15 ans et à 0.95 % sur 20 ans pour les meilleurs dossiers de prêt ! Dans la plupart des régions, on emprunte en moyenne à 1,25 % sur 15 ans et 1,45 % sur 20 ans.
Toujours prêtes à négocier, les banques offrent « des ajustements à la baisse aux meilleurs profils qui bénéficient de taux encore plus bas que ceux affichés », annonce Empruntis. Attention tout de même aux délais de traitement des demandes de prêt immobilier qui s’allongent : « comptez jusqu’à 1 mois pour une étude de dossier », remarque le courtier.
Idem pour les dossiers de renégociations qui sont plus nombreux et « qui attirent les emprunteurs ayant souscrit un prêt immobilier avant la fin du premier trimestre 2016 », rapporte Empruntis. D’où l’intérêt de faire appel à un courtier en crédit immobilier pour limiter au maximum les délais de traitement.
Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

bot