Du logement neuf à prix maîtrisé Porte de Montreuil

01
05/2019

C’est sur le site d’une station essence et de lavage du groupe Carrefour qu’un projet immobilier neuf va se construire permettant de requalifier une des entrées de Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Présentation.

logement neuf Montreuil
Une station essence de Montreuil va laisser place à un projet immobilier de 125 appartements neufs à prix maîtrisé. © Montreuil / Cogedim
125 logements neufs vont voir le jour dans le secteur de la Porte de Montreuil, en région parisienne. La fermeture des stations essence et de lavage à l’angle des rues d'Alembert et Etienne-Marcel à Montreuil va laisser place à un nouveau lieu de vie résidentiel doté d'un espace vert d'environ 2 000 m². 
Imaginé par le groupement d'architectes Lambert Lénack et François Brugel pour le compte du promoteur Altarea Cogedim, lauréat du concours lancé par le Groupe Carrefour, propriétaire du terrain, ce projet immobilier neuf doit permettre de requalifier une des entrées de ville de Montreuil. De quoi mieux organiser les transitions urbaines entre la dimension métropolitaine de la Porte de Montreuil et du boulevard périphérique d'un côté et la typicité des quartiers faubouriens de ce secteur de Montreuil de l'autre.


125 appartements neufs dans le Bas Montreuil


Patrice Bessac, le maire de Montreuil explique que ce projet, « c'est un nouvel espace vert généreux de près de 2 000 m² qui viendra apporter fraîcheur et respiration dans un secteur en pleine transformation. Ce sont également de nouveaux logements sociaux et en accession à la propriété à prix encadrés. C'est enfin un projet respectueux de l'identité et du passé industriel de notre ville avec la restitution d'une halle en bois, ancienne scierie destinée à alimenter les besoins en traverses de la petite ceinture, qui pourra abriter des ateliers d'artistes et artisans montreuillois ».
Dans le détail, le programme neuf prévoit donc un espace vert de 1 940 m², aménagé par la Sorêqa et co-construit avec les habitants, qui s'insérera au cœur d'un projet d'aménagement respectueux de la « morphologie urbaine en lanières » du Bas Montreuil, trace du passé maraîcher et horticole de la ville.
Le cœur du projet immobilier prévoit également la construction de 125 logements neufs à prix plafonnés dont 37 logements sociaux ; la création d'une placette qui ouvrira des vues sur le parc public depuis l'angle des rues Etienne-Marcel et d'Alembert et rénovera la qualité des espaces publics.
Seront aussi développés des locaux d'activités commerciales, artistiques et artisanales ainsi qu'un local d'intérêt collectif à destination des tout petits ; tout en préservant une ancienne halle, ex-scierie, à l'ossature bois et d'appentis transformés en logements neufs.

Du logement neuf abordable à Montreuil


A noter que le projet d'Altarea Cogedim et du groupement d'architectes Lambert Lénack et François Brugel s'inscrit pleinement dans l'esprit de la Charte de la construction durable de Montreuil qui prévoit notamment une attention particulière à l'aménagement des cœurs d'îlots, à l'emploi des matériaux bio-sourcés, ici le bois, et à la maîtrise des prix de vente au mètre carré. Le tout dans un secteur de Montreuil à l'attractivité renouvelée, situé entre les projets « Reinventing Cities » de la Porte de Montreuil et de la ZAC Fraternité, avec le projet d'un meilleur partage de l'espace public de la Croix de Chavaux et celui du réaménagement de la place de la République de Montreuil.
Par Vincent Durand

Retour à la liste d'actualites

0
bot