Le logement neuf dans les Hauts-de-Seine s’approche des records

04
04/2018

Près de 6 500 logements neufs ont été vendus dans les Hauts-de-Seine l’an dernier, soit le deuxième le plus actif en région parisienne, derrière la Seine-Saint-Denis. Tour d’horizon des chiffres clés de l’immobilier neuf dans les Hauts-de-Seine.

logement neuf Hauts-de-Seine
Avec la Défense en point de mire, le département des Hauts-de-Seine a enregistré une hausse de 8 % des ventes de logements neufs en 2017. © Epadesa
Même si on reste encore loin des plus de 7 500 ventes de logements neufs en 1998 et 1999, le département des Hauts-de-Seine a enregistré en 2017 le meilleur bilan des presque 20 dernières années. En effet, selon l’observatoire du logement neuf en Ile-de-France, issu des chiffres des Agences Départementales d’Information sur le Logement, ADIL, 6 425 ventes de logements neufs ont eu lieu l’an dernier dans les Hauts-de-Seine, soit une progression de 8 % sur un an, notamment grâce à un très bon démarrage début 2017 : + 27 % entre les premiers trimestres 2016 et 2017.
Dans le détail, seuls les studios et les appartements neufs de six-pièces et plus sont en retrait, représentant 12 % des ventes, tandis que le trois-pièces, avec plus de 2 000 ventes, représente un tiers des ventes à lui seul, en hausse de 10 % sur un an.

L’immobilier neuf à Asnières-sur-Seine au top


Cinq communes : Asnières-sur-Seine, Clamart, Clichy, Puteaux et Rueil-Malmaison excèdent les 300 ventes chacune en 2017. Avec 500 logements neufs vendus sur son territoire, la seule commune d’Asnières-sur-Seine concentre 10 % des ventes départementales ; mais également plus de 300 commercialisations nouvelles.
En effet, Asnières, mais aussi Clamart, Clichy, Colombes, Puteaux et Rueil-Malmaison totalisent plus de 300 commercialisations en un année, des territoires qui pèsent presque la moitié des mises en vente des Hauts-de-Seine. Au total, ce sont près de 6 500 logements neufs qui ont été commercialisés dans le département, une hausse de 14 % en un an. Le plus haut niveau de toute l’Ile-de-France en 2017.

Lire aussi - Un programme de 375 logements neufs à Antony

A noter qu’un tiers de ces nouvelles mises en vente concerne des appartements de trois-pièces, en hausse de 16 %. Avec près de 4 900 logements disponibles, les Hauts-de-Seine s’inscrivent comme le département où l’offre de logements neufs est du coup la plus abondante. Par ailleurs, il est à noter qu’avec 17 % de logements disponibles supplémentaires par rapport à l’année dernière, le territoire enregistre la variation haussière positive la plus élevée en petite couronne.

Des prix des logements neufs en hausse


Après avoir baissé en 2016, beaucoup oscillé en 2017, c’est finalement en hausse de + 4.1 % que les prix des logements neufs dans les Hauts-de-Seine terminent l’année à 6 771 €/m² en moyenne. Il faut tout de même rappeler qu’ils avaient dépassé les 7 000 €/m² mi-2011.
Fin 2017, deux communes franchissent la barre symbolique des 10 000 €/m² : Neuilly-sur-Seine à 12 424 €/m² et Boulogne-Billancourt à 10 104 €/m². Les deux villes les plus accessibles des Hauts-de-Seine sont Gennevilliers à 4 833 €/m² et Villeneuve-la-Garenne à 4 560 €/m², deux seules localités du département sous les 5 000 € /m².Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

Le Parc de Maison Blanche
bot