Investissement immobilier : comment bien acheter à la montagne?

02
02/2019

La saison de ski bat son plein et l’envie de s’acheter son propre appartement en station commence à faire son chemin chez certains. Voici quelques conseils pour acheter à la montagne.

Une minute pour tout savoir du statut LMNP © Trouver-un-logement-neuf.com

Envie d'un Noël en famille en station ? De vacances d'hiver sportives à la montagne entouré d'amis ? Pourquoi pas acheter à la montagne ?

Investir à la montagne : quel est l’objectif principal ?


La principale question à se poser avant d’investir à la montagne est à propos de l’objectif de cet achat immobilier : acheter à la montagne pour le plaisir, acheter pour louer uniquement, acheter pour payer les charges, acheter pour skier, acheter pour randonner l’été et skier l’hiver… les pistes sont multiples pour permettre de mieux cibler son investissement à la montagne.
En répondant à cette première question, cela permet de déterminer quel type de bien immobilier rechercher pour acheter à la montagne :
- une résidence secondaire pour son propre usage uniquement,
- un investissement pur sans occupation personnelle (par exemple en résidence de tourisme pour s’assurer de la rentabilité)
- ou encore un investissement mixte, alliant occupation personnelle et location touristique.

Acheter à la montagne : l’emplacement reste la clé


En montagne, comme ailleurs, le choix de l’emplacement est primordial. Même s’il s’agit d’un achat coup de cœur dans une station-village authentique ou dans une station d’altitude de renommée internationale, il faut veiller à la localisation de son bien. 
- A quelle altitude ?
On parle beaucoup de réchauffement climatique, un des conseils sera donc de se renseigner sur l’altitude où est situé le bien et si la station est suffisamment équipée en canons à neige pour assurer le retour en station ski aux pieds par exemple.
- Skis au pied ?
Même si vous aimez le calme de la montagne, il faut penser à la valeur du bien, lors de sa revente. Il semble donc intéressant de privilégier un accès skis aux pieds à l’appartement ou au chalet convoité, voire un bien immobilier en centre-station. Selon les professionnels de l’immobilier, un accès skis aux pieds peut diminuer les négociations et des délais raccourcis à la vente, soit une plus-value de 5 à 10 %, pour un même type de bien.

Investissement à la montagne : quel type de fiscalité privilégier ?


Selon la finalité de votre investissement à la montagne, cela va déterminer le type de bien à acheter : 
- Pour les résidences secondaires avec une occupation exclusivement personnelle : là, la plus-value à la revente est à prendre principalement en considération. Pensez aussi à l’avenir : est-ce que vos enfants (et petits-enfants) aimeront venir en grandissant dans cette station ?
- Pour l’occupation plaisir, alliée à de la location touristique : opter pour la résidence de tourisme, résidence services, avec un gestionnaire de confiance, c’est-à-dire l’achat d’un appartement neuf avec services et confort (piscine, spa, conciergerie…). En se réservant 3 ou 4 semaines par an, dès le contrat de bail commercial signé, l’investisseur laisse la gestion pendant le reste de la saison à un gestionnaire, qui reverse régulièrement des loyers. 
- Pour de l’investissement pur où seule la rentabilité entre en jeu : beaucoup d’investisseurs qui veulent acheter à la montagne choisissent aussi le statut fiscal LMNP, loueur de meublé non professionnel pour défiscaliser pendant les 20 premières années, les loyers. 
A noter qu’avec le statut de LMNP, il est aussi possible d’occuper son investissement : le maximum légal d'occupation est de 6 mois.
Par Céline Coletto

Retour à la liste de conseils

Profitez de l'été VINCI
0
bot