Investir dans une résidence de tourisme : comment ça marche ?

19
05/2020

C’est l’investissement plaisir par excellence : allier la constitution d’un patrimoine immobilier tout en profitant d’une destination touristique renommée à la mer ou à la montagne, voilà pourquoi investir en résidence de tourisme. 

Une minute pour tout savoir du statut LMNP © Trouver-un-logement-neuf.com
Bénéficier d’un placement immobilier clés en main, recevoir des loyers et même en profiter pour y passer ses vacances… Investir dans une résidence de tourisme peut offrir tous ces avantages, à condition de bien évaluer les contraintes qui les accompagnent. Voici comment réussir un investissement en résidence de tourisme pour joindre l’utile à l’agréable.


Qu'est-ce qu'une résidence de tourisme ?


Une résidence de tourisme, c’est une résidence avec services dit para-hôteliers, c’est-à-dire proche de l’hôtellerie : accueil ou conciergerie, laverie, blanchisserie, restauration, petit-déjeuner, ménage… le tout avec des appartements meublés et équipés. Aujourd’hui, avec la montée en gamme des résidences de tourisme, des équipements dits de loisirs sont un atout indéniable : piscine, espace bien-être avec sauna, jacuzzi, salle de sport… 

Quel dispositif pour investir en résidence de tourisme ?


La France étant la première destination touristique mondiale, l’hexagone multiplie les atouts pour les investissements en résidence de tourisme. De quoi garantir le remplissage de ces établissements touristiques. 
A cela, s’ajoutent des avantages fiscaux propres à l’investissement locatif en meublé. Même si les résidences de tourisme ne sont plus éligibles à la loi Censi-Bouvard comme c’est le cas encore pour les résidences étudiantes et seniors, la location meublée non-professionnelle, LMNP, assure un statut pérenne pour investir en résidence de tourisme. 

Comment investir en résidence de tourisme ?


Pour investir en résidence de tourisme, il s’agit d’acquérir un logement neuf (ou rénové après de lourds travaux dans une résidence de plus de 15 ans), meublé, le tout accompagné par la signature d’un bail commercial avec un gestionnaire-exploitant d’au moins 9 ans. Concrètement, vous signez ce bail avec une société exploitante, qui elle-même sous-loue à des vacanciers. De quoi assurer le versement de loyers réguliers et fixés à l’avance dans le bail. 
 

Quels avantages à investir dans une résidence de tourisme ?


  • une récupération complète de la TVA, soit 20 % de réduction sur le prix TTC du bien immobilier
  • des revenus fonciers peu fiscalisés, soit un abattement forfaitaire de 50 % minimum sur les revenus fonciers, s'ils sont inférieurs à 23 000 € HT par an. Cela peut même grimper à 71 % d’abattement dans le cas d’une résidence de tourisme classée.
  • pas de gestion locative au quotidien de son investissement en résidence de tourisme
  • une garantie de la rentabilité locative avec la signature du bail commercial avec l’exploitant gestionnaire
  • des semaines d’occupation réservées pour profiter du bien immobilier


Comment choisir son investissement en résidence de tourisme ?


Comme pour tout investissement immobilier, premier conseil pour investir dans une résidence de tourisme : l’emplacement reste la règle d’or. D’autant plus dans le cas d’une résidence de tourisme, puisqu’il faudra séduire des vacanciers, futurs occupants de cette résidence services. Proximité de la mer ou des pistes en station sont bien sûr des prérequis ; mais pas seulement. Pour assurer le remplissage de la résidence de tourisme sur le long terme, mais aussi le potentiel à la revente, il faut même miser sur des emplacements premium : à proximité du centre station et de ses commerces, d’une remontée mécanique efficace ou encore la qualité de la plage dans une station balnéaire de renom sont à privilégier. Il s’agit donc de miser sur des destinations sûres, afin que le taux de remplissage de la résidence soit le plus satisfaisant possible.
Second pilier d’un investissement en résidence de tourisme réussi : la qualité, la solidité et l’expertise de l’exploitant gestionnaire. C’est lui qui au quotidien s’occupe de gérer la résidence touristique tout en assurant son remplissage et donc le versement des loyers promis. D’où cette importance. La crise sanitaire liée au coronavirus a stoppé pendant plusieurs semaines toute possibilité de location, seuls les exploitants solides financièrement ont pu faire face et rebondir.
Info en + : de plus en plus de résidences de tourisme sont classées par un système d’étoiles, comme dans les hôtels, permettant de juger de la qualité de l’ensemble immobilier. 

Comment investir en résidence de tourisme à la mer ?


Un investissement en résidence de tourisme à la mer a ses spécificités. On le disait la proximité avec la plage est une condition mais il y a aussi des régions et stations balnéaires plus intéressantes que d’autres. La Côte d’Azur offre par exemple une saison touristique plus étendue que sur le littoral atlantique. Certaines destinations mondialement connues sauront séduire des vacanciers toute l’année, elles auront aussi un potentiel supplémentaire en cas de revente. 

Comment investir en résidence de tourisme à la montagne ?


Réaliser un investissement en résidence de tourisme à la montagne nécessite plusieurs précautions. D’abord, attention à l’altitude de la station afin de garantir un bon enneigement en hiver. Certaines stations, comme Chamonix dans les Alpes, offrent un potentiel touristique quatre saisons, quand d’autres ne fonctionnent que durant la saison hivernale. De quoi allonger le nombre de semaines de location et donc les revenus locatifs. Enfin, il n’y a pas que le ski dans la vie, il est nécessaire de vérifier les activités et équipements hors-ski proposés : patinoire, cinéma, espace aqualudique, thermes… 
Conseil en + : les stations avec domaines skiables reliés sont de plus en plus plébiscitées pour leur ticket d’entrée plus accessible. Elles permettent d’investir dans des stations plus abordables, souvent des stations villages, tout en offrant des possibilités de grand ski.
Voilà de quoi avoir toutes les cartes en mains avant de se lancer dans un projet d’investissement en résidence de tourisme !
Par Céline Coletto

Retour à la liste de conseils

0
bot