Un vaste programme immobilier neuf inauguré à Bures-sur-Yvette

19
06/2018

Altarea Cogedim a inauguré un important projet immobilier comportant notamment près de 200 logements neufs au cœur de Bures-sur-Yvette en Essonne, près de Paris-Saclay. Présentation de « Grand Cœur ».

logement neuf Bures sur Yvette 91
Cogedim vient d'inaugurer un vaste projet mixte de 12500 m² dont 183 logements neufs, une médiathèque, des commerces à Bures-sur-Yvette. © Grand Coeur / Bures-sur-Yvette / Cogedim
Direction Bures-sur-Yvette en Essonne, à proximité du hub Paris-Saclay, l’un des pôles majeurs du Grand Paris où après cinq années de conception et de travaux, Altarea Cogedim vient d’inaugurer l’opération « Grand Cœur ».
Caractérisé par son exceptionnelle centralité, ce programme mixte de 12 500 m², est « l’aboutissement d’un projet urbain de premier plan, stratégiquement situé au cœur de la ville », détaille Philippe Jossé d'Altarea Cogedim, le groupe qui a imaginé « des solutions sur mesure » pour la collectivité qui ont su « remporté du succès auprès des résidents ».

183 logements neufs au cœur de Bures-sur-Yvette


Entre la gare RER, la mairie, la rue Charles de Gaulle et ses commerces et le parc de la Grande Maison, l’opération « Grand Cœur » a permis de créer un nouveau quartier mixte au cœur de la ville. Les deux ensembles résidentiels du projet réunissent 183 logements neufs, en accession libre, sociaux et en démembrement ; 4 commerces d’une surface totale de 450 m² dont un restaurant, un caviste, une boucherie, une fromager ; un local de 110 m² qui accueille un centre de soins infirmiers ; deux locaux pour des professionnels de santé sur 220 m².
Le programme neuf comprend également une médiathèque de 600 m², un parc public de 3 000 m², un parking public de 125 places et un parking privé de 222 stationnements.

Des appartements neufs surplombant un parc paysager


Réalisés par Altarea Cogedim et le cabinet d’architectes Atelier Agopyan, les immeubles aux tons doux s’inscrivent en harmonie avec leur environnement. Les nombreux balcons, terrasses et jardins privatifs ouvrent chaque appartement sur l’extérieur et offre un cadre de vie aéré et une vue imprenable sur le parc paysager.
Conçu par la paysagiste Laurence Jouhaud, il joue à la fois un rôle d’écrin de verdure pour les résidents mais aussi de promenade bucolique pour les nombreux usagers de la gare. Il accueille également l’œuvre du sculpteur local Jean-Michel Fichot, « la Femme Feuille », dont l’artiste a fait don à la ville.
Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

Le Parc de Maison Blanche
bot