Inauguration de 230 appartements neufs à Paris 14e

06
10/2019

Eiffage Immobilier vient d’inaugurer l’opération « L’Imprimerie », dans le 14e arrondissement de Paris. Un ensemble de 234 appartements neufs à la place d’un ancien site des PTT.

appartement neuf Paris 14e
Après trois ans de travaux et de réhabilitation, Eiffage Immobilier vient d'inaugurer 234 appartements neufs en plein Paris. © L'Imprimerie / Paris 14e / Eiffage Immobilier
C’est un vaste ensemble immobilier de 234 logements neufs en plein Paris que le promoteur Eiffage vient d’inaugurer. Le programme neuf baptisé « L’Imprimerie » fait référence à l’histoire emblématique de ce site du 14e arrondissement de Paris.
Anciennement propriété des PTT, les premiers bâtiments de la rue Didot, construits en 1895 pour l’administration des Postes, serviront d’imprimerie et de dépôt de timbres-poste jusqu’en 1970. Par la suite, le site fut repris par Orange et La Poste en 2000 pour en faire usage de bureaux, il laisse place aujourd’hui un projet immobilier de 23 000 m² et 234 appartements neufs.  


Une lourde réhabilitation pour du logement neuf à Paris


Les travaux ont porté sur la réhabilitation de ces anciens bureaux en logements et la surélévation de l’ensemble des bâtiments pouvant aller jusqu’en R+10. Les surélévations ont été réalisées en ossature béton avec parement des façades en bardage bois sur six niveaux. 
Ce projet de réhabilitation lourde, dont la maîtrise d’œuvre de conception et d’exécution a été confiée à l’agence Layhani Architecture, se compose donc désormais de 234 logements neufs, du studio au cinq-pièces, répartis dans six immeubles.  
Au total, l’opération comporte 87 appartements neufs en accession, 47 logements sociaux, 100 logements en démembrement, ainsi que 1 500 m² d’activités. Après trois années de lourds travaux de reconversion sur un site contraint, l’ensemble a obtenu le label NF Logement HQE niveau Très bon.

Des jardins partagés en plein Paris


Autre particularité de ce programme neuf : les deux serres en terrasse installées en R+4 pour une surface de 465 m2, reliées entre elles par une passerelle suspendue, permettant d’offrir aux habitants un jardin potager. Les jardins partagés sont gérés par la start-up UrbAgri, spécialisée dans le montage de projets d’agriculture urbaine, sur une surface cultivée d’environ 200 m². De quoi répondre à l’ambition du concours « Parisculteurs » organisé par la mairie de Paris visant à végétaliser 100 hectares de bâti d’ici 2020 dans la capitale. 
Dans le cadre de la charte « 1 immeuble, 1 œuvre », l’œuvre « L'arbre à lettres », réalisée par les artistes Sophie Bocher et Stéphane Ducatteau, a été installée au pied de cette résidence. L’acier utilisé rappelle les matériaux de l’époque de l’imprimerie de la rue Didot et de l’ancien réseau ferré de la Petite Ceinture. L’entrelacs de lettres rend hommage aux frères Didot, Pierre et Firmin, imprimeurs et créateurs de caractères typographiques encore utilisés aujourd’hui.
Par Rédaction

Retour à la liste d'actualites

0
bot