L’immobilier neuf à Lorient se renouvelle

12
01/2019

Écoquartier, métamorphose du quartier de la gare, opération de logements neufs… l’immobilier neuf à Lorient continue sur un beau dynamisme en 2019. Tour d’horizon.

logement neuf Lorient
Autour de la gare TGV flambant neuve, un projet mixte avec 111 logements neufs se construit à Lorient. © Eolie / Lorient / Espacil
Nouvelle année et nouveaux projets immobiliers à Lorient ou du moins l’occasion de faire le point sur les chantiers du moment dans la cité du Morbihan. En effet, les chantiers et les projets ne manquent pas, même si la ville n’est désormais plus éligible au dispositif Pinel de soutien à l’investissement locatif puisque située en zone B2.

Un nouvel écoquartier à Lorient


Néanmoins, un écoquartier se profile. Au nord-ouest de Lorient, non loin de la gare, une friche de 5.8 hectares va se transformer en un écoquartier : l’écoquartier du Manio. Dans les tuyaux depuis de longues années, la commercialisation des premiers logements doit commencer au premier trimestre 2019. En tout, ce sont 290 logements neufs qui sont prévus. Les premiers travaux d’aménagement et de viabilisation sont prêts à débuter.

La mue du quartier de la gare se poursuit


« Lorient Odyssée », nom donné à la métamorphose du quartier de la gare de Lorient, se poursuivra en 2019. Après son nouveau parvis et sa gare TGV flambant neuve, le quartier profitera d’ici le printemps 2020 au sud de l’opération Eolie portée par Espacil et Adim Ouest. Imaginé par l'agence Nicolas Michelin & Associés, le projet immobilier mixte de 15 200 m² de surface de plancher, comprend 111 logements neufs, un hôtel de 60 chambres, une brasserie, des commerces.


Du logement neuf à la pointe du Péristyle


Dans le prolongement de la Maison de l’agglomération, à la pointe du Péristyle, un nouvel et troisième bâtiment va sortir de terre sur le Scorff et la rade de Lorient. La foncière Icade va lancer début janvier les travaux de cette opération de 49 logements neufs, imaginée par les architectes de DDL, baptisée « Quai Péristyle ». Les appartements neufs du deux au cinq-pièces seront répartis dans deux bâtiments, proposant tous un loggia qui se ferme par un rideau de verre. Compter à partir de 182 000 € pour un trois-pièces. Livraison prévue fin 2020. D’ici là, un mail piéton et un « jardin reposoir » sur l’esplanade auront remplacé l’actuel parking.Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

bot