Immobilier neuf 2020 : quels changements ?

21
10/2019

Alors que les parlementaires ont définitivement adopté le Projet de Loi de Finances pour 2020, voici à quoi va ressembler le cadre de l’immobilier neuf en 2020.

A qui louer son investissement Pinel ? © Trouver-un-logement-neuf.com
Maintenant que le vote définitif de la Loi de Finances pour 2020 a eu lieu, on sait que certains sujets propres à l’immobilier neuf vont subir des changements. Tour d’horizon de l’immobilier neuf en 2020.

PTZ 2020 finalement partout en France


C’était le changement majeur attendu pour l’immobilier neuf en 2020 : la disparition du PTZ Neuf dans 45 départements de l’hexagone et qui n'a finalement pas eu lieu. Après la suppression totale de l’APL Accession depuis 2018, le Prêt à Taux Zéro en 2020 devait se recentrer sur les seules grandes métropoles. Les zones B2 et C ne devant plus être éligibles à ce soutien à l’accession à la propriété, qui consiste à faire profiter les primo-accédants d’un prêt gratuit, sans intérêt, garanti par l’Etat. Un crédit à taux zéro pouvant aller jusqu’à 138 000 €, qui permet à quelque 100 000 ménages chaque année de devenir propriétaire pour la première fois.
Les professionnels de la construction neuve ont finalement été entendus par les parlementaires qui ont maintenu le PTZ partout en France pour une année supplémentaire. Ainsi, les primo-accédants continueront de profiter d'un prêt immobilier gratuit pouvant aller jusqu'à 40 % du montant du prix de l'acquisition en 2020.

Pas de changement pour la loi Pinel 2020


Pas de changement pour la loi Pinel en 2020. Le principal dispositif de défiscalisation immobilière, en soutien à l’investissement locatif dans l’immobilier neuf ne sera pas modifié en 2020. Cela fait déjà un an que la loi Pinel a été recentrée sur les zones les plus tendues du territoire, les zones A, Abis et B1. 
A noter que si les zones B2 et C restent désormais exclues du dispositif Pinel, une expérimentation de zonage de projet est prévue en Bretagne pour s’adapter plus finement aux spécificités locales.
Découvrez notre site dédié à la loi Pinel

Taxe habitation : qui va encore la payer ?


Impôt local payé par les locataires comme les propriétaires, la taxe d'habitation doit disparaître en 2020 pour 80 % des contribuables les plus modestes qui s'en acquittent pour leur résidence principale. Ceux dont le revenu fiscal de référence ne dépasse par 27 432 € pour un foyer fiscal avec 1 seule part par exemple. Elle va complètement disparaître pour tous d'ici 2023. Pour rappel, les propriétaires de résidences secondaires devront eux continuer de payer la taxe d'habitation.
A noter qu'en parallèle, le gouvernement a acté la révision des valeurs locatives d'ici 2026. Valeurs locatives qui servent à calculer le montant de la taxe foncière et de la taxe d'habitation notamment.
Par Céline Coletto

Retour à la liste de conseils

0
bot