Immo neuf Nice : les premières images de Joia Méridia

18
01/2018

Pitch Promotion et Eiffage Immobilier réaliseront l’îlot phare de Destination Méridia, dans l’Ecovallée Plaine du Var à Nice : découvrez les premières perspectives de ce projet emblématique : Joia Méridia.

appartement neuf Nice Joia Méridia
Ce sera l'un des immeubles emblèmes de Joia Méridia dans Nice Ecovallée, par l'architecte japonais Sou Fujimoto. Livraison d'ici 2021. © Joia Méridia / Nice / Sou Fujimoto Pitch Promotion Eiffage Immobilier
Dans le cadre de l’appel à projets Destination Méridia lancé par l’EPA Nice Ecovallée, au coeur des 24 hectares de la ZAC Nice Méridia, c’est l’équipe Pitch Promotion et Eiffage Immobilier qui a été désignée lauréate par un jury d’urbanistes et d’architectes de réputation internationale.
Coordonnée par l’agence Lambert Lénack, cette équipe internationale et pluridisciplinaire est composée de 6 architectes : Sou Fujimoto (Japon), Cino Zucchi (Italie), Laisné Roussel, Roland Carta, Chartier Dalix, Anouck Matecki et du paysagiste Alain Faragou.

800 logements neufs à la forte écriture architecturale


Avec une dominante de logements neufs et de commerces de proximité, le projet baptisé Joia Méridia entend « repenser et revisiter la ville niçoise du XXIe siècle en lui conférant une identité et une âme azuréenne, en écho à la ville historique ».
Lieu de référence architecturale mais aussi et surtout nouveau lieu de vie, ce quartier mixte, doté d’une grande qualité d'usage sera exemplaire en matière d'impact environnemental. Il s’inscrit dans la démarche ÉcoCité et smart grid.
Sur 73 500 m² SDP environ, Joia Méridia proposera 51 300 m² de logements, soit 800 logements neufs avec une répartition libres, maîtrisés, locatif social et accession sociale, 7 900 m² d’hôtellerie et para-hôtellerie, 6 100 m² de commerces, 2 850 m² de bureaux et services, plus de 5 000 m² pour la Cité du bien-être et 1 220 places de parkings privés et publics.
Joia Meridia porte l’ambition d’une programmation mixte et projetée dans le futur, tout en respectant les besoins actuels. Un hôtel, des lieux de travail partagés et dynamiques, des immeubles hybrides, des logements flexibles, sont l’âme de ces bâtiments porteurs d’innovations.
C’est une équipe composée de signatures de renommée mondiale : Sou Fujimoto, Cino Zucchi, de grandes agences françaises : Lambert Lénack, Laisné Roussel, Chartier Dalix, et de figures méditerranéennes reconnues : Anouk Matecki, Carta Associés, Alain Faragou, qui a su conjuguer envergure internationale et ancrage local pour proposer une architecture azuréenne contemporaine, en écho à la ville historique.

Imaginer une ville méditerranéenne


L’architecture de Joia Méridia est réfléchie sur le long terme et sur la nécessité de s’adapter au climat niçois : la profondeur, le jeu des terrasses, les claustras, les jardins, des espaces partagés et conviviaux... Les architectes ont pensé des immeubles confortables, à l’abri du soleil, ventilés naturellement, avec des doubles orientations pour favoriser les vues. Lorsque Carta Associés pense les claustras sur les façades sud, c’est pour protéger les résidents d’un soleil si présent. Lorsqu’Anouk Matecki dessine de grandes verticales le long de la façade, c’est pour créer de l’ombre dans les logements, Lorsque Sou Fujimoto conçoit de grandes terrasses personnalisées pour chacun des appartements, c’est pour faire du commun une exception et inviter la nouveauté à chaque instant. Lorsque Laisné Roussel réinterprète le vallon obscur dans la Cité du bien-être, c’est pour offrir aux sportifs et aux visiteurs la fraîcheur de cette curiosité naturelle.
Après la présentation officielle du projet Joia Méridia, le dépôt des premiers de construction doit avoir lieu dès le deuxième trimestre 2018 pour la livraison des parcs urbains dès fin 2019 et la sortie des premiers bâtiments en 2020, à l’arrivée du tramway au cœur du quartier.Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

Le Parc de Maison Blanche
bot