Immobilier neuf Ile-Saint-Denis : livraisons dans l’écoquartier Fluvial

28
03/2020

Une nouvelle place, un immeuble phare…, les livraisons et inaugurations s’enchaînent dans l’écoquartier Fluvial de L’Ile-Saint-Denis en région parisienne. La phase 1 se termine en attendant le village olympique.

logement neuf Ile-Saint-Denis
Les promoteurs Quartus et Atland ont inauguré 32 logements neufs sur l'écoquartier Fluvial de L'Ile-Saint-Denis. © Lil'Phare / Ile-Saint-Denis / Atland et Quartus
L’écoquartier Fluvial sur L’Ile-Saint-Denis en Ile-de-France voit se multiplier les livraisons et les inaugurations comme cette nouvelle place publique ou cet immeuble neuf donnant sur la Seine. Le tout en attendant le chantier de l’emblématique village olympique de Paris 2024.


32 appartements neufs sur L’Ile-Saint-Denis


Ainsi, ce sont d’abord les promoteurs immobiliers Quartus et Atland qui ont livré le programme neuf Lil'Phare. Situé en bordure du petit bras de Seine, au pied de la place du Moulin de Cage et des berges aménagées par la SEM, cet immeuble conçu par l'agence Playtime compte 28 logements neufs en accession et quatre en accession sociale cédés à la CAPS. L'immeuble neuf a la particularité d’offrir un large panorama sur la Seine.
Dans un second temps, c’est la place du Moulin de Cage qui a été inaugurée, au pied de ce programme neuf de L’Ile-Saint-Denis. Il s’agit d’un espace public structurant de la première étape d’aménagement de l’écoquartier Fluvial. Grande de 2 700 m², elle va servir de jonction entre les deux bras de Seine. 

Du logement neuf en attendant le village olympique


Cette phase 1 s’achève donc, en parallèle de la construction d’une centrale de mobilité et de 300 logements neufs, dont fait partie le programme neuf d’Atland et Quartus. Il reste encore des espaces publics à finaliser comme un belvédère de 60 m² et un ponton d’ici le printemps 2020. 
Place ensuite aux phases 2 et 3 de l’écoquartier Fluvial de L’Ile-Saint-Denis, qui comprendra notamment le village des athlètes des Jeux olympiques et paralympiques, sans oublier un parc urbain d’1,5 hectare donnant sur le fleuve et une base nautique de 1 300 m².
Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

0
bot