Devenir propriétaire avec un Smic, c’est possible !

23
01/2018

Même si le Smic n’a augmenté que de 163 € en 10 ans, soit 15 %, malgré la hausse des prix de l'immobilier, la capacité d’emprunt des ménages smicards a, elle, progressé de 50 %, permettant à des ménages modestes de devenir propriétaire. Explications.

achat immobilier avec un smic
Devenir propriétaire avec un Smic, c'est possible. La capacité d'emprunt des ménages smicards a même progressé de 50 % depuis 2010.
Depuis le 1er janvier 2020, le Smic a été augmenté de 1,2 % pour atteindre 10.15 €/heure, soit un peu moins de 1 540 € brut par mois pour 35 heures. Une hausse qui n’a représenté que 1,3 € brut par heure depuis 2010 et pourtant, la baisse des taux d’intérêt a permis d’augmenter la capacité des ménages et notamment ceux qui gagnent le salaire minimum. Une évolution qui permet même de devenir propriétaire. 

Comment acheter un logement neuf avec un Smic ?


Selon les calculs du courtier Vousfinancer.com, la revalorisation de 15 % du Smic en 10 ans est comme compensée par la hausse de la capacité d’emprunt des ménages : + 50 % grâce à la baisse historique des taux d’intérêt. Précisément, la capacité d’emprunt avec le salaire minimum a progressé depuis 2010 de 50 %, passant de 66 300 € à plus de 99 411 €, les taux d'intérêt des crédits immobiliers ayant été divisés par deux.
C’est ainsi que le courtier Vousfinancer.com, compte parmi ses clients, 42 % de ménages ayant des revenus inférieurs à 25 000 € par an, dont un quart de jeunes de moins de 30 ans. « Grâce à la baisse de taux mais également à la revalorisation du Smic, on peut désormais emprunter théoriquement près de 100 000 € sur 25 ans en gagnant le salaire minimum. C’est la première fois que ce cap symbolique est presque atteint. D’ailleurs, 42,5 % de nos clients ont des revenus inférieurs à 25 000 € par an, un quart des emprunteurs ont moins de 30 ans. Mais ces chiffres ont légèrement diminué en 2019, notamment au dernier trimestre, dans un contexte de sélectivité accrue de la part des banques », détaille Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.


Devenir propriétaire avec un Smic


Pour devenir propriétaire avec un Smic, il faut tout de même respecter plusieurs critères auprès des établissements bancaires. « Il est possible d’emprunter avec des revenus équivalents au Smic à condition de ne pas avoir un taux d’endettement trop élevé, inférieur à 33 % idéalement. Au-delà du salaire, les banques vont étudier le saut de charge, c’est-à-dire le surplus que l’emprunteur devra verser par rapport à son loyer pour rembourser son prêt, et le reste-à-vivre, qui correspond à ce qu’il lui reste une fois toutes les charges courantes déduites du salaire », appuie le courtier en crédit immobilier.
Lire aussi - Comment monter un bon dossier de prêt ?
Reste que de nouvelles recommandations bancaires ont été faites fin 2019 à propos des conditions d'octroi des crédits immobiliers, ce qui pourraient pénaliser les ménages aux revenus les plus faibles. « Aujourd’hui le nombre de banques acceptant de financer des emprunteurs au Smic a diminué car certaines ne veulent plus financer des prêts inférieurs à 150 000 € ou 200 000 €. Celles qui acceptent privilégient les couples car cela double les revenus et demandent un minimum d’apport personnel et idéalement une épargne résiduelle après opération pour sécuriser le paiement des charges supplémentaires comme la taxe foncière, les charges de copropriété… », détaille Sandrine Allonier. Opter pour un crédit immobilier pour maximiser vos chances d'obtenir un prêt immobilier et donc de devenir propriétaire est alors d'autant plus intéressant.
Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

0
bot