Crédit immobilier : des taux d’intérêt toujours plus bas

02
08/2018

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont continué de baisser en juillet, selon l’observatoire Crédit Logement / CSA… de quoi relancer l’activité sur les trois derniers mois et d'être optimiste pour la rentrée. Explications.

crédit immobilier taux d'intérêt
Les taux d'intérêt des crédits immobiliers continuent de baisser en juillet et cela devrait durer pour la rentrée 2018. © Fotolia
1.43 % en juillet, après 1.44 % en juin… comme chaque mois depuis l’été 2017, les taux d’intérêt des crédits immobiliers diminuent d’un point de base par mois. Selon les chiffres publiés par l’observatoire Crédit Logement / CSA, depuis juillet 2017, les taux ont ainsi reculé de 10 points de base sur l'ensemble du marché, dont 12 points de base sur le marché du neuf à 1.47 % en juillet 2018. On peut remarquer que la baisse des taux constatée a été générale depuis un an et notamment sur les durées les plus longues : 21 points de base sur les prêts à 25 ans, contre 16 points sur 15 ans.
Même si des hausses sporadiques avaient été repérées régionalement dans les barèmes de taux mi-juillet, au global, la tendance reste baissière le mois dernier. « Les conditions de financement et de refinancement de la production continuent de s'améliorer et la concurrence par les taux entre les établissements de crédit reste toujours très vive », rappelle l’observatoire.

Relance de la demande de crédit immobilier


De quoi soutenir l’activité qui depuis avril 2017 s’essoufflait. Ainsi, selon les données du Crédit Logement, même si la demande est toujours à la peine, les évolutions constatées depuis avril 2018 viennent atténuer le repli de la production bancaire constaté auparavant.
Concrètement, en juillet, le rythme d’évolution en glissement annuel de l’activité, hors rachats de crédit, mesurée en niveau trimestriel glissant est de + 10,5 % pour la production et + 4,6 % pour le nombre de prêts immobiliers délivrés, comparé à la période de mai à juillet 2017.
En revanche, sur un an, l’activité mesurée d'août 2017 à juillet 2018 persiste néanmoins sur une tendance baissière à fin juillet : - 1,5 % pour la production et - 6,8 % pour le nombre de prêts bancaires accordés, par rapport à la période d'août 2016 à juillet 2017.

Quelles perspectives pour la rentrée 2018 ?


Si le courtier Meilleurtaux.com prévoit un ralentissement de l’activité « dans la prochaine quinzaine, cela ne signifie pas que les banques ont baissé le rideau, au contraire » précise Maël Bernier. « Elles sont toujours à la recherche de nouveaux clients et un dossier de financement déposé aujourd’hui représentera une nouvelle production pour l’automne » ajoute la directrice de la communication du courtier. Le moment est donc toujours propice à l’achat immobilier et la concurrence réelle entre les banques. Idem à la rentrée où selon elle, « les taux vont rester bas car les fondamentaux, taux directeurs et objectifs commerciaux des banques garantissent ce niveau exceptionnel ».Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

bot