Stabilité confirmée des taux d’intérêt des crédits immobiliers

06
11/2017

Les courtiers l’avaient annoncé, l’observatoire Crédit Logement / CSA le confirme : les taux d’intérêt restent quasi-stables en cet automne 2017 ; mais la demande de crédits immobiliers reste en recul.

crédit immobilier taux intérêt
Stabilité confirmée des taux d'intérêt en cet automne 2017 avec un taux moyen en léger recul au mois d'octobre d'après l'observatoire Crédit Logement.
Les taux d’intérêt des crédits immobiliers au mois d’octobre 2017 ont très légèrement reculé, selon l’observatoire Crédit Logement /CSA, confirmant les tendances perçues par les courtiers.

Lire aussi - Prêt immobilier : égalité parfaite dans toutes les régions

En effet, en moyenne, en octobre 2017, les taux se sont établis à 1,55 %, contre 1,56 % le mois précédent, d’après Crédit Logement. Après avoir beaucoup augmenté en début d’année, les taux sont restés stables depuis le printemps et cela se poursuit en cet automne 2017.

Des taux de crédit immobilier toujours très attractifs

 
« Les conditions de financement de la production de crédits restent en effet exceptionnelles et la volonté des établissements bancaires de soutenir la demande est intacte », analyse même l’observatoire. Si les évolutions de taux depuis plus de 6 mois sont sans incidence sur la solvabilité de la demande, « la hausse rapide des prix de l'immobilier pèse de plus en plus lourdement sur une demande qui s'est affaiblie », explique Crédit Logement.

Une demande de prêt immobilier qui s’affaiblit


En effet, la production de  crédit immobilier est à la peine et celle-ci ne s'est que modérément ressaisie en septembre, pour s’affaiblir en octobre 2017. Ainsi, si l’on compare la période qui va de août à septembre 2017 à la même période de 2016 le rythme d'évolution de l'activité est en octobre 2017 celui d'un marché en recul, avec : - 3,1 % pour la production, - 10,4 % pour le nombre de prêts immobiliers délivrés.
C’est le rebond de l'activité constaté fin 2016 qui permet encore de compenser les hésitations du marché constatées ces derniers mois. Grâce à une année 2017 qui avait très bien commencé, le rythme d'évolution en glissement annuel reste positif : + 13,8 % pour la production, + 7,2 % pour le nombre de prêts bancaires accordés. Une évolution qu’il va falloir suivre ces prochains mois.Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

bot