Crédit immobilier : des conditions toujours très favorables

20
01/2020

Malgré une tendance à la remontée des taux chez certains établissements bancaires en ce début d’année, les taux d’intérêt moyens restent stables et les conditions pour emprunter toujours très attractives. Explications.  

crédit immobilier conditions d'octroi
Les conditions d'octroi des crédits immobiliers restent favorables en ce début 2020, malgré quelques hausses de taux d'intérêt.
1 % sur 15 ans, 1,15 % sur 20 ans, les taux d’intérêt des crédits immobiliers les plus demandés sont restés stables en ce début 2020, selon le baromètre du courtier Empruntis. Pourtant, certaines banques n’ont pas hésité dans les nouveaux barèmes envoyés à relever les taux sur certaines durées. Reste que pour l’heure, les conditions pour emprunter et financer un achat immobilier neuf ou ancien sont toujours très favorables. 

Emprunter pour devenir propriétaire


Ainsi, les durées d’emprunt sur 7, 10, 15 et 20 ans sont stables sur les taux moyens, les taux sur 25 et 30 ans baissent légèrement. On peut donc emprunter à 1,40 % sur 25 ans et à 1,75 % sur 30 ans
Parmi les barèmes reçus par le courtier, Empruntis note une majorité de légères hausses et un nombre équivalent de stagnations et de baisses. Pas de quoi encore perturber la tendance générale, alors que les OAT, taux directeurs, qui sont longtemps restées négatives, sont redevenues positives : + 0,13 % début janvier.


Remontée des taux d’intérêt : quelles conditions d'octroi ?


Pour Ulrich Maurel, porte-parole du courtier Empruntis, les barèmes reçus des banques montrent que la hausse des taux se poursuit, comme au mois de décembre, mais pour des raisons plutôt passagères et conjoncturelles, notamment ralentir le traitement des dossiers de prêt chez certains établissements bancaires. 
« Utilisées également comme outil de gestion des flux de demandes de crédits immobiliers, les hausses de taux témoignent parfois d’une trop importante activité récente et donc d’un retard accumulé dans le traitement des dossiers. Dans ce cas, augmenter les taux permet de ralentir les demandes et de calmer le jeu », détaille le porte-parole du courtier.


Crédit immobilier : des objectifs remis à zéro


Empruntis rappelle aussi que les objectifs commerciaux des banques et donc de production de crédit sont remis à zéro en ce début d’année : « logiquement, les banques seront donc enclines à proposer de plus en plus de financements dans les semaines à venir », décrit Ulrich Maurel, ce qui explique aussi les quelques baisses de taux repérées. D’où l’intérêt de faire jouer la concurrence et de passer par l’expertise des courtiers en crédit immobilier pour obtenir le meilleur prêt immobilier possible.
Par Rédaction

Retour à la liste d'actualites

0
bot