La check list pour réussir son projet de construction de maison neuve

03
05/2019

Pour bien acheter son terrain à bâtir, suivre les travaux, réceptionner la future maison de ses rêves, voici 5 astuces pour réussir son projet de construction de maison neuve.

Vous avez décidé de construire votre maison neuve ? Félicitations ! C’est un projet qui demande du temps, de l’organisation et des compétences. La construction d’une maison neuve représente aussi un investissement financier important. Pour éviter les mauvaises surprises, il est important de bien se renseigner et de préparer son projet en amont. Pour vous aider à mener à bien votre projet, voici une check list qui vous aidera à y voir plus clair.
 

A quoi faut-il penser quand on fait construire sa maison ?

 
De l’achat de la parcelle constructible, au suivi du chantier, à la remise des clés de la maison, en passant par la signature du CCMI, il est nécessaire de suivre plusieurs conseils pour parvenir sans problème au terme d’un projet de construction d’une maison individuelle. Découvrez ici différents conseils pour réussir sans tracas la construction de la maison de ses rêves.
 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Acheter un logement neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf
  • Comment financer un logement neuf
  • Achat en VEFA, mode d'emploi
Veuillez renseigner votre adresse email dans ce champ pour télécharger notre guide.

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Conseil n°1 pour faire construire : vérifier les spécificités du terrain à bâtir

 
Faire faire ou réclamer une étude de sol, voilà une des clés pour assurer de la fiabilité dans le temps de votre future construction. Il s'agit d'une des premières astuces à suivre au moment d’acquérir le terrain à bâtir de la maison de vos rêves. Vérifier également que le bornage de la parcelle corresponde bien aux haies et autres limites préexistantes.
Autre impératif avant d’acquérir une parcelle à bâtir pour faire construire : vérifier que ce terrain soit bien constructible au PLU, Plan Local d’Urbanisme, de la commune où il est situé. Attention également qu’une révision de ce PLU ne soit pas en cours, ce qui pourrait entraîner le déclassement de votre terrain.
A noter que certaines communes, toujours via leur PLU, imposent des tailles de parcelles minimales ou des équipements spécifiques qui peuvent faire grimper la facture finale et contraindre votre projet immobilier.  
En parallèle, il est nécessaire de s’informer sur la viabilisation de ce terrain à bâtir : les réseaux sont-ils à proximité ? Est-ce que les différents raccordements à l’eau, l’électricité, l’assainissement… sont possibles facilement ? 
Info en + : si votre terrain à bâtir est situé dans un lotissement, il faut également se procurer le règlement de ce lotissement, son cahier des charges et l’arrêté de lotir afin de savoir ce qu’il sera possible ou non de réaliser comme aménagement et/ou construction.  
 

Conseil n°2 pour réussir la construction d’une maison de a à z : attention aux clauses abusives du CCMI

 
La grande majorité des constructeurs de maisons, notamment ceux adhérents à des organisations professionnelles, type Pôle Habitat FFB, sont consciencieux. Il faut toutefois être prudent pour éviter les mauvaises surprises. Plus que le bouche à oreille qui vous permettra de choisir votre constructeur, il est nécessaire de vérifier que l’entreprise choisie a bien souscrit une assurance responsabilité civile professionnelle et une assurance décennale pour couvrir les problèmes durant 10 ans. 

Comment choisir un constructeur de maison ?

La plupart du temps, un CCMI, Contrat de Construction de Maison Individuelle, sera signé avec ce constructeur de maisons. Il s’agit d’un cadre juridique qui détaille les différents aspects du chantier ; mais qui doit comporter impérativement la notice technique décrivant la future maison. Attention donc aux clauses abusives. Exemple : si le constructeur souhaite vous faire régler les coûts de fourniture du chantier, comme les factures d’électricité ou de chauffage.
construction maison conseil
Plusieurs astuces simples et peu coûteuses permettent de concrétiser son projet de construction de maison individuelle. © Fotolia
En parallèle, en tant que maître d’ouvrage, vous devrez également vous assurer via une assurance dommage-ouvrage. Cela coûte entre 2 à 5 % du montant total de la construction ; mais cela vous garantit une indemnisation en cas de préjudice ou d’abandon du chantier. 
 
 

Conseil n°3 pour construire une maison neuve : visiter régulièrement le chantier et vérifier les matériaux

 
Il est nécessaire de s'imposer des visites à toutes les étapes-clés des travaux de construction de sa future maison. La loi le prévoit et le constructeur ne peut vous interdire l’accès au chantier. Chaque appel de fonds réclamé par le constructeur permet de se rendre sur place pour suivre l’évolution des travaux. Pour cela, venir avec sa notice technique et vérifier que les matériaux choisis, les équipements déterminés en amont correspondent. Par exemple, lors des fondations, il ne doit pas y avoir d'eau de pluie dans les tranchées qui doivent accueillir le béton. S’assurer également de la bonne superficie de chaque pièce et du bon positionnement des fenêtres. 
La phase de gros œuvre comprend la construction des fondations, des murs, de la charpente et de la toiture, quand le second œuvre concerne l’installation de l’isolation thermique et phonique, des menuiseries, puis la plomberie, l’installation électrique, le système de chauffage, sans oublier de plus en plus les éléments de domotique comme les volets roulants automatisés… 
Lors de vos visites, pensez à prendre de nombreuses photos de l’évolution du chantier, de noter et consigner par écrit vos remarques et d’en faire part à l’architecte ou au conducteur de travaux. Il est aussi important de réclamer les comptes-rendus des réunions de chantier. Par exemple : avant que la chape soit coulée, prendre des photos du réseau du système du plancher chauffant pour conserver dans le temps son tracé. 
 

Conseil n°4 pour bien faire construire : l'incontournable réception des travaux

 
Malgré l’impatience d’emménager dans votre nouvelle maison, il faut compter entre 9 à 12 mois de chantier et il est primordial de réaliser une réception méticuleuse de sa maison neuve. Même si vous avez suivi attentivement le chantier, la remise des clés est une étape à ne pas prendre à la légère. Il est conseillé de venir avec l’ensemble des documents liés à la construction : notice descriptive, avenants…
livraison maison neuve
Si vous n'êtes pas du métier, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel extérieur pour vous assister lors de la réception des travaux. © Shutterstock
Il va falloir passer au peigne fin l’ensemble des équipements : de la solidité des plinthes au bon fonctionnement des poignées, fenêtres, portes, chasses d'eau... Pour cela, les astuces ne manquent pas : venir avec son sèche-cheveux pour vérifier le bon fonctionnement de toutes les prises électriques, tester avec une ampoule tous les éclairages... 
Ne pas négliger l’inspection des extérieurs en s’assurant par exemple avec un tuyau d’arrosage que la pente de la terrasse va bien vers le terrain… que la motorisation de la porte du garage fonctionne. N’oubliez pas de tester que votre voiture rentre correctement dans le garage ! Même en plein été, il faut examiner les installations de chauffage : radiateurs mais aussi pourquoi ne pas faire une flambée dans la cheminée pour observer si elle fonctionne bien.
Que faire en cas de réserves ? Si la maison n’est pas habitable en l’état lors de la réception des travaux, il faut réclamer une nouvelle date de livraison et ne pas signer le procès-verbal. Il est aussi possible de consigner jusqu’à 5 % du montant des travaux en attendant la résolution des défauts observés. 
 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Conseil n°5 pour la livraison d’une maison neuve : se faire assister d’un professionnel extérieur lors de la remise des clés

 
Dernier conseil et non des moindres : ne pas hésiter à se faire assister et à déléguer à un homme de l’art la phase de réception des travaux. Faire appel à un contrôleur technique, spécialiste extérieur au constructeur, quand on ne s’y connaît pas assez, voilà de quoi mener à bien le suivi des travaux de sa maison. Compter à partir de 500 € selon la taille du chantier. Il s’assurera que l’ensemble des problèmes relevés, les fameuses réserves soient bien inscrites au procès-verbal en attendant leur réparation. Reste plus qu'à s'installer en décorant à votre goût la maison de vos rêves !
Par Vincent Durand

Rechercher un constructeur de maisons neuves


Retour à la liste de conseils