Comment préparer votre projet immobilier en vue du déconfinement ?

15
04/2020

L’annonce d’un déconfinement progressif à compter du 11 mai permet d’entrevoir une sortie de crise et donc une reprise concrète pour le marché de l’immobilier neuf et ancien. Voici comment anticiper votre projet immobilier en vue du 11 mai.

L’annonce d’un déconfinement progressif à compter du 11 mai offre « une visibilité au marché immobilier », selon le courtier Vousfinancer.com. En effet, même si elle paraît encore lointaine, cette date donne de la visibilité notamment aux futurs acheteurs immobiliers. D’ici un mois, il devrait être à nouveau possible de se déplacer pour visiter un chantier, de se rendre sur le site d’un futur programme neuf, d’assurer la livraison d’un logement neuf… une bonne nouvelle pour le marché de l’immobilier. 

Bonne nouvelle pour le marché immobilier neuf et ancien


« Le marché immobilier est influencé par la psychologie des acheteurs et la confiance qu’ils ont en l’avenir. Celle-ci a bien sûr été ébranlée par l’épidémie et, durant ce premier mois de confinement, le marché s’est arrêté quasi-net pour se mettre en mode veille. L’annonce d'un déconfinement - si les conditions sont réunies - le 11 mai redonne de la visibilité aux acheteurs et à l’ensemble des professionnels de l’immobilier. La machine va pouvoir se remettre progressivement en route », analyse Jérôme Robin, directeur de Vousfinancer et ce notamment pour obtenir un crédit immobilier, pilier de l’achat d’un logement neuf ou ancien. « Au moment du confinement, certaines banques ont dû cesser de prendre les nouveaux dossiers de prêt et se concentrer sur les dossiers en cours par manque de personnel, ceux en télétravail n’ayant pas forcement les capacités informatiques de traiter les dossiers à distance. Mais une fois la majeure partie du personnel de retour dans leurs fonctions, le processus normal d’octroi de nouveaux crédits devrait pouvoir reprendre… D’ici là, les banques auront pu gérer les dossiers de crédit actuellement en attente », anticipe la porte-parole Sandrine Allonier.

11 mai 2020, date clé pour les conditions suspensives


Comme le rappelle le courtier, cette date du 11 mai donne aussi de la visibilité sur les délais de rétractations et de conditions suspensives qui ne commenceront à courir que 1 mois après le 11 mai comme indiqué dans l’article 2 de l’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 relative à la prorogation des délais échus pendant la période d’urgence sanitaire et à l’adaptation des procédures pendant cette même période. Applicable au délai de rétractation de l’acquéreur et à la condition légale d’obtention de prêt, si le délai de dix jours ou d’un mois minimum devait expirer durant la période du confinement, l’acquéreur bénéficiera de 10 jours pour se rétracter à compter du 11 mai + 1 mois, ou le délai minimal d’un mois de la condition suspensive ne commencera à courir qu’à ce même moment.


Comment anticiper la sortie du confinement pour son projet immobilier ?


En attendant d’en savoir plus sur l’application de la fin du confinement, les courtiers comme les promoteurs immobiliers restent mobilisés. Du côté des courtiers, il est possible de calculer la capacité d’emprunt des porteurs de projet immobilier. « Il est important d’ores et déjà de savoir combien vous pouvez emprunter, dans les nouvelles conditions de taux, car ils ont légèrement augmenté, mais aussi avec un salaire impacté par le chômage partiel. C’est également le moment de commencer à réunir les pièces nécessaires à la constitution des dossiers car d’ici moins d’un mois, il faut espérer que les visites de biens pourront reprendre et le marché redémarrer progressivement », conseille Jérôme Robin.
Pour ceux qui ont un projet immobilier dans le neuf pour habiter ou investir, profitez de ce temps confiné pour effectuer des recherches à distance : comparer les programmes neufs, trouver le logement neuf de vos rêves, prendre contact avec le promoteur choisi et même parvenir à signer un contrat de réservation dématérialisé. En effet, chez les promoteurs immobiliers, les réservations de logements neufs à distance se poursuivent toujours pendant le confinement. Exemple chez le promoteur Réalités qui assure la commercialisation de ces programmes neufs de façon dématérialisée.
En parallèle, la signature récente d’un décret autorisant les signatures d’acte à distance chez les notaires devrait permettre d’anticiper au mieux la reprise. La reprise des achats immobiliers devrait ainsi être plus fluide car certains actes notariés auront pu être signés à distance ce qui évitera un embouteillage dans les études au moment du déconfinement prévu pour le 11 mai.
Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

0
bot