Cadets de Bretagne : Giboire construit plus de 200 logements neufs à Rennes

08
05/2019

C’est à la place de l’ancien site du patronage des Cadets de Bretagne à Rennes que le groupe Giboire construit actuellement plus de 200 logements neufs, à côté d'un nouveau complexe sportif. Présentation de cette vaste opération immobilière qui vient d’être bénie par l’archevêque lui-même.

Les Cadets programme neuf Rennes
Tout près du futur complexe omnisports des Cadets de Bretagne à Rennes, Giboire construit 206 appartements neufs, longeant les prairies Saint-Martin. © Les Cadets / Rennes / Giboire
Un peu plus d’un an après la présentation de ce projet immobilier emblématique de Rennes, commun à l’archevêché de Rennes et au promoteur Giboire, la pose symbolique de la première pierre vient d’avoir lieu ou plutôt la bénédiction par l’archevêque lui-même du chantier. 


206 appartements neufs près du métro Jules Ferry de Rennes


L’ancien site sportif et associatif des Cadets de Bretagne, propriété de l’archevêché, est en effet en train de se transformer. Entre les prairies Saint-Martin et la rue d’Antrain, non loin de l’hypercentre de Rennes, 206 logements neufs et un complexe sportif de 6 000 m² se construisent, le tout en attendant la future station de métro Jules Ferry prévue à proximité pour 2020.
La construction de la salle omnisports avec ses 500 places en tribune a été financée en grande partie par la vente des terrains adjacents au groupe Giboire, qui y commercialise plus de 200 appartements neufs. Le projet immobilier baptisé « Les Cadets » est signé par les architectes rennais François Paumier et Antoine Massinon, qui ont imaginé trois immeubles neufs abrités au sein d’espaces de végétation.
Les logements neufs, du deux au six-pièces, se vendent en moyenne à 4 400 €/m², soit par exemple 256 000 € pour un trois-pièces. En sachant que 10 % de l’ensemble résidentiel sera vendu en accession à prix maîtrisé, soit environ 2 800 €/m². Tout devrait être finalisé pour la rentrée 2020 afin que notamment les activités associatives du plus vieux patronage de France, le patronage des Cadets de Bretagne, puissent reprendre pour l’année scolaire.
Par Rédaction

Retour à la liste d'actualites

bot