Bouygues Immobilier désigné pour la phase 2 de Cœur de Quartier à Nanterre

24
04/2014

L’Etablissement Public d’Aménagement de La Défense Seine Arche vient de désigner le promoteur Bouygues Immobilier pour la construction d’un ensemble urbain de 70 000 m² à Nanterre. Il s’agit de la phase 2 de l’opération Cœur de Quartier.

projet immobilier neuf Nanterre
Autour de la gare Nanterre-Université, la phase 2 de Coeur de Quartier sera réalisée par Bouygues Immobilier.
L’Epadesa a retenu le promoteur Bouygues Immobilier avec sa marque Urbanera, associé à l’agence François Leclercq pour la construction de la deuxième phase du projet Coeur de Quartier à Nanterre. Une deuxième phase qui prévoit d’ici 2018-2019 un programme mixte de 70 000 m² dont 450 logements neufs.
Avec l’objectif d’aménager autour de la gare Nanterre-Université, un pôle de vie marqué par une identité urbaine, architecturale, contemporaine et innovante sur le plan environnemental, tout en assurant une mixité fonctionnelle qui permettra de tisser des liens entre les quartiers environnants et en s’ouvrant sur l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, l’opération Cœur de Quartier entre dans une nouvelle phase avec cette désignation.

Des immeubles neufs jusqu'à 12 étages


A la fois promoteur de l’ensemble du programme, et investisseur gestionnaire des commerces, Bouygues Immobilier a séduit grâce à une programmation originale et une forme urbaine et commerciale innovante.
Ainsi, des bâtiments de logements neufs de 7 à 12 étages seront répartis sur l’ensemble du programme. Exemples avec le long du boulevard des Provinces Françaises, un point haut, érigé sur 12 étages, à l’angle du boulevard et de la place qui participe à l’identité et à la visibilité du site ; au cœur du forum, nouvelle centralité attractive qui comprend le complexe de cinéma, le Cube Next’, les boutiques, le fitness ou encore des logements neufs en bordure des Terrasses 7 à 8, assurant ainsi la continuité de l’Arche vers la Seine, le long du grand axe.
Des commerces animent tous les rez-de-chaussée d’immeubles. L’implantation des programmes de bureaux est prévue le long des voies ferrées, tel un écran acoustique pour les logements situés derrière. « La rue des Terrasses », rue piétonne qui sillonne l’ensemble de ce nouveau quartier, permettra d’assurer une continuité commerciale et une dynamique sur l’ensemble du site. 

Un projet aux fortes ambitions environnementales 


L’Etablissement Public d’Aménagement de La Défense Seine Arche a souhaité un projet aux fortes ambitions environnementales avec une exigence de bâtiments passifs pour les logements et les bureaux, soit une consommation d’énergie primaire de 15 kWh/m²/an et un niveau RT 2012 pour les commerces.
Cette phase 2 prévoit également une mutualisation des productions et consommations des ressources énergétiques, notamment par un réseau d'eau tempérée. Deux exemples illustrent cette ambition : la récupération de la chaleur émise par les pompes à chaleur air/eau, ou celle des parkings pour chauffer bureaux et logements.
La réalisation échelonnée dans le temps de cette phase 2 envisage un démarrage des travaux fin 2015 pour une livraison de l’ensemble du projet en 2018-2019.
Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

Le Parc de Maison Blanche
bot