Année blanche fiscale : un effet d’aubaine sur l’investissement Malraux

21
04/2018

Avec l’impôt à la source, une année blanche fiscale se profile et pour les investisseurs, le dispositif Malraux profiterait d’un réel effet d’aubaine. Explications.

investissement Malraux
Investir dans de l'immobilier ancien et sauvegardé à rénover avec le dispositif Malraux profitera d'un effet d'aubaine avec l'année blanche fiscale.
L’investissement Malraux profitera d’un effet d’aubaine grâce à l’année blanche fiscale. En effet, Stéphane Gianoli, président de Financière Magellan, l’assure : alors que la défiscalisation Malraux est déjà l’une des plus intéressantes, l’année blanche offre un cadre inédit pour les investisseurs.

Le prélèvement à la source, comment ça marche ?


Pour rappel, à partir du 1er janvier 2019, avec la mise en place du prélèvement à la source, les contribuables paieront leurs impôts au fur et à mesure au lieu de les payer, comme actuellement, sur les revenus de l'année précédente, avec un an de décalage.
Mais pour accompagner la transition en 2019 où les contribuables auraient dû payer deux années d’impôts simultanément, il a été décidé de neutraliser une année de transition : les impôts de 2018, sur laquelle l'impôt est annulé, d'où son nom d'année blanche.

Quel impact pour l'année blanche fiscale ?


Dans la pratique, s’il faudra toujours déclarer en mai 2019, les revenus de l'année 2018, avec réception de l’avis d'imposition en septembre 2019, mais cet impôt sera annulé par un crédit d'impôt, le « CIMR » : Crédit d'Impôt de Modernisation du Recouvrement.
A première vue, il n'y aura pas d'effet d'aubaine puisqu’il est prévu que seuls seront annulés par le CIMR : les revenus considérés comme courants habituels ou non pilotables. Pour les autres revenus dits exceptionnels, l'impôt sera bien calculé et payé.
Il n’y aura pas non plus d'interruption dans le paiement des impôts. En effet, explique Stéphane Gianoli : « nous paierons des impôts en 2018 et en 2019 ; en 2018 sur nos revenus de 2017 et en 2019 sur nos revenus de 2019 ainsi que sur nos revenus exceptionnels de 2018 ».

Pourquoi un effet d’aubaine avec le dispositif Malraux ?


Habituellement, un investissement Malraux procure une réduction d’impôt de 30 % du montant des travaux. Rappelons que cette réduction d’impôt est la plus élevée parmi tous les dispositifs d’incitation fiscale, qu’elle n’est pas soumise au plafonnement global des niches fiscales, et qu’elle peut dorénavant atteindre 120 000 € sur une seule année, contre 30 000 € auparavant.
En 2018, le calcul de la réduction d’impôt reste inchangé. Mais, étant donné que l’impôt sur les revenus de 2018 est annulé par le CIMR, « cette réduction d’impôt sera transformée en un crédit d’impôt qui fera, lui, l’objet d’un remboursement en septembre 2019 », détaille Stéphane Gianoli . Pour Financière Magellan, il s’agit d’ un « avantage fiscal inédit dans le cadre de l’année blanche ne manquera pas d’attirer l’attention des investisseurs ».Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

bot